Notes / N1J17

N1. FBBP01 – SC Lyon : les notes des Bressans

10/01/2021 à 20:30

En cette nouvelle année, Actufoot a décidé de mettre en place les notes pour les matches de National 1. Découvrez sans plus tarder celles des Bressans (MTPX Studio Guillaume Montpeyroux).

Les notes des joueurs de Bourg-en-Bresse (défaite 0-1, Botella sp)

Maxime Cassara (5,5). Une parade main opposée tout simplement exceptionnelle devant Gbelle, dont la frappe prenait la lucarne. Sauvé sur sa ligne par Nirlo (37e). Décisif devant Rivas (54e) sur corner. Le portier bressan a montré que la nouvelle concurrence d’Anthony Maisonnial ne lui faisait pas peur.

Nathan Tanard (5,5). Discret en première sur l’aspect offensif, l’ancien défenseur de Limonest s’est métamorphosé sur le seconde dans les zones du terrain. Son centre à ras de terre a failli trouver Montiel (66e). Une frappe juste au-dessus (81e). Il a fini fort.

Quentin Lacour (4). L’ancien défenseur du FC Villefranche-Beaujolais a souffert face au trio intenable du SC Lyon. Exclu dans le temps additionnel pour un second carton jaune pour une faute maladroite sur Gbelle. Frustrant.

Jimmy Nirlo (c) (4). Jonathan Rivas lui en fait voir de toutes les couleurs. En retard sur l’attaquant lyonnais, il provoque un pénalty indiscutable à la demi-heure de jeu. Cela juste après avoir raté une transmission plein axe qui avait amené l’action du pénalty. Averti pour une charge jugée trop appuyée sur ce même Rivas (29e), Nirlo s’est tout de même distingué par un sauvetage sur la ligne (37e). Cela reste une soirée à oublier pour lui.

Brandon Agounon (4,5). Très bien entré dans la partie où il a fait parler la qualité de son pied sur des centres, Agounon s’est peu à peu éteint. Lui aussi a beaucoup souffert sur son côté devant le dynamisme et les déplacements de Botella.

Anthony Ribelin (3,5). Prestation difficile pour la sentinelle bressane. Du déchet dans les transmissions comme sur ce ballon très dangereux perdu (10e). Remplacé par Benjamin Corgnet (62e) qui a fait ses premiers pas en National et montré de la disponibilité.

Guillaume Khous (4,5). Il dévisse sa reprise sur un corner botté par Atik à l’entrée de la surface (11e). Beaucoup d’activité mais peu d’influence dans l’entre-jeu, zone du terrain où le SC Lyon a été bien meilleur.

Ousseynou N’Diaye (6,5). Le meilleur burgien dans le jeu vendredi. Très intéressant notamment sur la première période où son impact au milieu et ses orientations ont éclairé le jeu des Bleus. Le joueur prêté par la l’OL a aussi trouvé la transversale d’une reprise de volée topée du droit sur corner dans le second acte. Suppléé par Kader Kraichi (86e).

Jeffrey Quarshie (4,5). Quelques mouvements intéressants mais trop peu pour réellement peser sur la très solide défense rhodanienne du soir. Un tir croisé à se mettre sous la dent, sur lequel il but sur Hautbois (21e). Une connexion avec Montiel qui reste à travailler. Remplacé par Franck Julienne (62e) pour dynamiter davantage l’adversaire, en vain.

Sofiane Atik (5). Sa montée en puissance lors des vingt dernières minutes, lors desquelles il a touché beaucoup de ballons, coïncident avec le gros temps fort du FBBP01. Auparavant, l’ancien duchérois, qui possédait beaucoup de liberté, s’est beaucoup démené pour toucher des ballons dans toutes les zones du terrain. Pas toujours servi et bien muselé, le meneur de jeu des Burgiens a manqué d’influence.

Romain Montiel (3,5). Associé à Quarshie sur le front de l’attaque, l’ancien attaquant de Béziers a été parfaitement muselé par la défense lyonnaise qui l’a empêché de se créer une occasion franche.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟