Dossier

Pourquoi il faut (vite) revaloriser le jeu sans ballon

30/01/2019 à 11:34

Un sport qui se joue individuellement avec un ballon et collectivement... sans. Au royaume des citations qui essaient d'enfermer le football dans un cadre, celle-ci n'est peut-être pas la plus pertinente mais elle a le mérite de mettre en valeur le travail trop souvent obscur de ceux qui courent pour les autres, ceux qui se sacrifient pour que, grâce à leur déplacement, le jeu puisse se poursuivre. Parce qu'il n'y a pas que les buts et les passes décisives dans la vie, il devient urgent de réhabiliter le jeu sans ballon !

« Dans le football moderne, on tombe de plus en plus sur des joueurs qui veulent recevoir le ballon dans les pieds et qui ont de plus en plus de mal à faire des appels gratuits… » Depuis Grenoble où il a repris l’équipe en L2, Philippe Hinschberger pointe une tendance lourde dans l’évolution du football français qui tend à privilégier les efforts en première intention, à nier l’importance des appels effectués, non pas pour avoir directement le ballon, mais pour permettre à d’autres de le recevoir dans de meilleures conditions. Le mouvement comme meilleur allié pour déstabiliser les défenses, l’importance de bien occuper l’espace pour permettre au ballon de naviguer le plus vite possible, ce que Coco Suaudeau résumait dans cette formule que nous rappelle Christophe Pignol, l’ancien latéral nantais : « Le mouvement, c’est donner de la liberté à son partenaire ! » Car dans ce jeu sans ballon qui a trouvé toute sa dimension dans le fameux jeu à la nantaise, « se trouve l’essence même du jeu collectif » précise Daniel Jeandupeux, un des premiers entraîneurs à utiliser la défense de zone dans les années 80 à Toulouse et avec la sélection suisse. Et c’est ma foi bien logique puisqu’en moyenne un joueur passe 95% d’un match à courir après le ballon, il semble évident que son jeu sans ballon ne doit pas être négligé, dès son plus jeune âge, pour lui apprendre à se déplacer non pas seulement pour lui, mais aussi pour, et en fonction, des autres.

Lire l’article complet sur Actufoot.com

Pourquoi il faut (vite) revaloriser le jeu sans ballon