MercatoN3

Fabien Tissot : « Maintenant, il faut que les paroles se traduisent par des actes »

27/06/2019 à 15:00

Après une année 2018-2019 bien loin des standards espérés au niveau sportif, le FC Bourgoin-Jallieu est prêt à repartir au combat, et l'entraîneur, Fabien Tissot, se projette déjà sur le prochain exercice. (Crédit photo : Le Dauphiné - Michel Thomas).

Comment préparez-vous l’inter-saison ?
On ne s’est pas encore projeté. On va reprendre mi-juillet. Nous avons fini la saison sur des matchs d’oppositions et quelques matchs en internes, pour tester des joueurs et surtout les potentiels de recrues. Je suis content de ces matchs, on a pu voir du monde. Après, par rapport aux joueurs recrutés nous avons déjà joué contre eux cette saison, on connaissait à peu près le niveau. De toute façon, notre mercato est quasiment fini (Jérémy Clément a donné son accord entre temps).

Justement, niveau mercato ou vous en êtes ?
On est satisfait. Tous les départs sont voulus, et mes dirigeants ont été réactifs au niveau du recrutement. On a réussi à avoir les joueurs qu’on voulait. Normalement, nous allons avoir 8 recrues, on officialisera tout ça à la fin de la semaine prochaine, je pense.

Comment est l’ambiance au sein du club avec les résultats décevant de la saison écoulée ?
Malheureusement, les années se suivent mais ne se ressemblent pas. Il y a deux ans, nous avons fait une saison remarquable, mais ça été compliqué de faire aussi bien. On était très attendus, mais psychologiquement, on n’a pas été capable de le refaire. Même si nous avions fait un bon début de saison avec 7 matchs sans défaites, on a eu un passage à vide avec 3 défaites contre des équipes de bas tableaux. A la trêve, on était encore dans le coup, mais nous avons perdu trop de points à domicile. Nous n’étions plus intraitables à domicile comme avant, nous avons perdu trop de points à la maison, cela à causé notre perte.

Est-ce que vous avez l’intention de moins affirmer vos ambitions que l’année dernière ?
Non, parce que j’ai envie d’atteindre cet objectif (montée en N2), et le club aussi donc pourquoi s’en cacher ? Maintenant, il faut que les paroles se traduisent par des actes. Nous allons partir sur un nouveau cycle, je pense qu’il nous faudra un petit temps d’adaptation, vu que l’effectif va changer.

Les arrivées connues à ce jour : Jordan Scarantino (Chambéry SF), Loic Albrecht (Chambéry SF), Kévin Ferrari (AS Saint-Priest), Rémi Lillo (Côte Saint-André), Elian Tack (SA Thiers), Jérémy Clément (AS Nancy-Lorraine).

Interview réalisée le 21 juin.