Entretien

Raynald Denoueix : « Plus qu’aux identités de clubs, je crois à la personnalité de chaque entraîneur »

26/02/2019 à 17:18

Depuis qu'il a quitté la France, pour la Real Sociedad, et qu'il n'est plus jamais revenu à la tête d'une équipe, Raynald Denoueix manque beaucoup au football français. Parce que le dernier dépositaire du "jeu à la nantaise", champion de France en 2001, avait aussi en lui une dimension d'éducateur que de moins en moins d'entraîneurs possèdent aujourd'hui. Parce que son regard sur le football reste empreint de lucidité et de pertinence. La preuve dans cette interview exclusive.

M. Denoueix, êtes-vous d’accord avec Christian Gourcuff qui nous dit sur Actufoot qu’on « n’enseigne pas suffisamment la notion de jeu sans ballon dans les écoles de foot » ?

Je ne connais pas suffisamment la situation dans les écoles de foot aujourd’hui pour en juger. Je sais, par contre, que lors d’un match de football, chaque joueur passe plus de temps sans le ballon dans les pieds qu’avec. Il me parait donc logique de s’y intéresser, et de l’inculquer aux gamins le plus tôt possible, parce que c’est aussi ça le foot, se déplacer la majeure partie du temps pour essayer d’avoir ou de récupérer le ballon.

Il faut tout prendre dans l’ordre, c’est chronologique, et ça participe évidemment de ce qu’on appelle l’intelligence tactique. On prend les informations, on réfléchit, on analyse et ensuite on décide. De la dimension tactique, pour savoir où on se situe sur le terrain, par rapport aux adversaires mais aussi aux partenaires, et quelle est la nature du problème à résoudre, on arrive à la dimension technique, pour réaliser quelque chose avec le ballon. Mais c’est la dernière étape. Avant, il y a eu tout un cheminement indispensable à travers lequel chaque joueur peut exprimer, sans ballon, son intelligence de jeu. Le tout dans un cadre collectif et une organisation.

Lire l’interview complète sur Actufoot.com

Raynald Denoueix : « Plus qu’aux identités de clubs, je crois à la personnalité de chaque entraîneur »