Portrait

Dan Ndoye, une recrue prometteuse ?

05/08/2020 à 18:31

Première recrue estivale du gym annoncée au mois de décembre, le jeune attaquant suisse, Dan Ndoye (19 ans), devrait arriver à Nice dès demain. Déjà bien connu en Suisse, pour son talent prématuré, il pourrait se dévoiler au grand public dans les années à venir.

Ndoye, un talent prématuré

Il est jeune et très talentueux. Pour faire simple, voilà comment décrire, le jeune joueur issu du centre de formation lausannois. Dont le propriétaire n’est autre que Jim Ratcliffe. Né à Nyon, dans le canton de Vaud, en Suisse, il est très vite repéré par les recruteurs des clubs helvètes. Et c’est sous la tunique blanche et bleue, de Lausanne-Sport, qu’il gravit les échelons à une vitesse fulgurante. À 15 ans, il joue déjà avec les M18 élite du LS (équivalent U19 nationaux). En 38 matchs, il inscrit 23 buts. Étape par étape, Dan continue de montrer toute l’étendue de son talent au football suisse, pour intégrer l’équipe pro de Lausanne à la saison 2018-2019. Il s’impose très rapidement dans le collectif lausannois, au poste d’avant-centre ou d’ailier.

Très bon finisseur et passeur, il est une pièce essentielle de l’animation offensive des Bleu et Blanc. En l’espace, de deux saisons, il inscrit 10 buts et délivre 6 passes décisives. Toutes ses performances lui permettent même de se faire une place en sélection nationale suisse. Sans vouloir juger, avant de l’avoir vu évoluer sous la tunique rouge et noir, il pourrait être un bon profil pour le projet INEOS. Le jeune attaquant de 19 ans est déjà très talentueux et dispose encore d’une grande marge de progression. Mais le passage de la Challenge League (2è division suisse) à la Ligue 1, pourrait aussi être un pas-de-géant pour ce garçon d’à peine 19 ans.

Rapide, finisseur et passeur

Capable d’évoluer à plusieurs postes (ailier ou avant centre), il est doté de nombreuses capacités offensives. Il peut éliminer, centrer, ou encore marquer. Plus souvent titularisé sur les ailes, il sait utiliser sa belle pointe de vitesse. Plutôt bon dribbleur, le jeune vaudois, est très à l’aise dans les petits espaces, mais aussi à la finition grâce à sa bonne puissance de frappe. Très polyvalent et surtout armé d’un bon physique, pour son âge (1,81 m, 74 kg), il peut faire des ravages sur les ailes, pour finir en position de centre ou de tir. Toutes ses caractéristiques font penser à Kingsley Coman, lors de ses débuts sous les couleurs parisiennes.

Selon Giorgio Contini, son entraîneur de Lausanne-Sport : « Dan est un garçon très travailleur ». Cette qualité lui permettra sans doute de s’améliorer dans tous les domaines. Et notamment dans ceux où il pêche encore, comme la première touche de balle et la conservation. Son profil est très prometteur, et sa progression rapide témoigne du grand potentiel de ce joueur. Avant d’arriver sur la Côte d’Azur, il a fini la saison en beauté avec son club formateur de Lausanne, sacré champion de D2 Suisse, avec 5 buts et 8 passes décisives à son compteur. Le vaudois va désormais prendre son envol et devrait faire ses preuves au sein de l’effectif de Patrick Vieira.