OGC NiceLigue 1

Dante : « J’espère tenir ma promesse contre l’OM »

04/05/2018 à 17:33

Le capitaine de l'OGC Nice s'est présenté en conférence de presse, ce vendredi, pour évoquer le déplacement à venir à Marseille. Dante a rappelé l'importance de l'attitude et de la concentration pour aller chercher les points nécessaires dans la course à l'Europe.

Qu’avez-vous pensé de la qualification de Marseille hier, en finale d’Europa League ?

Pour la France, c’est bien qu’il y ait une équipe à ce niveau. Ce qu’ils font est remarquable. Ils ont un très bon système, des joueurs en forme. En finale, sur un match, il peut tout se passer.

C’est à vous de les affronter, alors qu’ils seront probablement fatigués.

Ils ont dépensé de l’énergie, mais, d’un autre côté, ils ont gagné. Ils seront peut-être euphoriques. Il ne faut pas qu’on compte sur ça, à nous d’être costaud. On va devoir prendre nos responsabilités. Après Strasbourg, on est dans une situation compliquée. A nous de jouer à fond, en prenant les matches un par un. Il faut être positif et se dire qu’on peut le faire.

Qu’est-ce qui vous fait croire que l’OGC Nice peut terminer cinquième ?

D’abord, l’équipe est consciente de son devoir. Ensuite, il y a un sentiment de revanche. On a aussi goûté à l’Europe, on veut y retourner. On n’a pas toutes les choses en main, mais Rennes va à Paris, Saint-Etienne à Monaco. A nous de faire notre devoir.

Le match aller, perdu 4-2 alors que vous meniez 2-0, reste-t-il dans les esprits ?

C’était un tournant, ça nous avait fait mal. On a pris beaucoup de leçons de ce match. On a tardé à se remettre en question, mais on a réussi à le faire. Aujourd’hui, on a l’opportunité de faire mieux qu’à l’aller. On en est tous conscients, on est tous concentrés. On a envie d’une revanche. Il y a des choses qui se passent dans une saison, qui marquent. C’est le cas.

Ce déplacement a-t-il une place différente parce que c’est Marseille ?

Oui, il y a un truc en plus. C’est un derby. Pour les supporters, il est très important, et il y a un enjeu énorme pour les deux équipes. Il faudra être au top. Mais il faut prendre ça positivement, pas comme de la pression. On devra rester lucide, on va tout donner, car, au bout, il y a le prestige de gagner un derby et trois points qui rapprochent de l’objectif.

Votre trio offensif aura son importance dans ce match…

On va se mobiliser en leur laissant de la fraîcheur pour aller vers l’avant, en leur disant que s’ils perdent le ballon, on est là pour les protéger. Il faut les laisser libres, avec de la confiance, pour ne pas douter. Ils sont des qualités, l’équipe a besoin d’eux.

Vous avez de l’expérience. Parlez-nous de votre rôle dans cette fin de saison. Que dîtes-vous à vos coéquipiers ?

Parfois ne rien dire, ça aide (sourires). Surtout si je sens les gars concentrés et lucides par rapport à la situation. C’est le cas. Après, il y a les détails, la dernière passe. Il peut y avoir un manque de concentration, d’exigence. On fait dix bonnes passes, pas la onzième. Or, c’est le moment d’être très exigent avec nous-même et avec nos coéquipiers. On doit sentir la sensibilité du groupe par rapport à la situation, c’est ce que je vois actuellement, donc c’est positif.

Mercredi, vous avez promis à un enfant à qui vous faisiez visiter l’Allianz Riviera que vous alliez marquer dimanche…

(rires) Le gamin m’a mis la pression. Ca fait plaisir du temps avec les enfants. J’espère tenir ma promesse contre l’OM.

Crédit : OGC Nice Medias