U17 DHRGroupe B

Djamel Hamadi (USCBO) : « Je prends mes responsabilités »

24/05/2018 à 14:33

Dernier du groupe B, l'USCBO va changer de cap la saison prochaine avec une redescente en Excellence. Son entraîneur, Djamel Hamadi, tire le bilan d'une année compliquée.

Ca y est, la saison se termine ce week-end. Pour quel bilan ?

On finit cette saison qui a été compliquée. Ca devait être une année d’apprentissage mais la mayonnaise n’a pas pris. Ca a été compliqué dans tous les paramètres. Il y a une remise en question totale sur le travail accompli.

De qui ?

Mon travail d’abord. En tant qu’éducateur, je n’ai pas trouvé les éléments positifs pour faire avancer le groupe. Je prends mes responsabilités. Sur les trois années, on a ramené l’équipe en Ligue, et même si on va la ramener en Excellence, c’est un niveau respectable pour travailler avec la suite des jeunes.

Ca veut dire que vous quittez le club ?

Oui, Daniel (son adjoint) et moi, on arrête. D’ailleurs, je veux dire merci à celui qui était mon bras droit pour tout le boulot qu’il a fait. Pendant trois ans, on a eu de bonnes relations. On a fait des choses intéressantes. Les résultats sont là pour juger. Lors de la dernière année, ça n’a pas pris. Ca fait partie du foot, il y a des hauts et des bas. Il faut une remise en question et il y a des choses à mettre en place. On va prendre du recul. Mais on a surtout passé trois bonnes années avec le président, Patrick, Nathalie au bureau et l’ensemble des éducateurs. C’est un club qui travaille pour remettre une image positive. Ils font un boulot énorme pour valoriser éducateurs et petits.

Qu’est-ce que vous retenez de cette saison ?

Il faut rester plus vigilant sur la phase de recrutement. Il y a beaucoup d’équipes de même niveau autour qui sont plus attrayantes. Elles ont les U15 à un niveau supérieur. Ca aide à pouvoir se maintenir. On s’est planté sur le recrutement et l’ensemble n’a pas adhéré au projet mis en place.

Le décès de Tanguy, il y a 13 mois, a-t-il eu une incidence indirecte ?

A un moment, on a perdu des éléments clé, qui sont partis chercher autre chose. J’aurais dû avoir trois recrues seulement, j’aurais gardé Tanguy, et ça aurait permis de garder des joueurs. Il était en train de devenir un cadre, il était un travailleur, il était motivé. J’ai une grande pensée pour lui. On était monté pour lui. Il aurait mérité qu’on reste en Ligue pour lui. On aurait dû avoir les moyens de se maintenir mais il y a eu un grain de sable.

Crédit : USCBO