CFA 2Groupe G

Lopez (ESCR) : « Il faut une prise de conscience »

17/03/2017 à 9:36

Après trois défaites d'affilée, l'ESCR dispute, à domicile, un match important pour sa fin de saison, face à Castanet, pour la 19e journée du groupe G de CFA 2. Christian Lopez, le coach cannetan, attend une vraie réaction.

Avec le recul, que vous reste-t-il du match à Furiani (défaite 2 – 1, samedi dernier) ?

Dans le match, on n’est pas mal. On résiste à la pression. On est présent dans les duels. Puis, on prend le but très tôt sur une erreur de Geoffrey Andrietti, et on a du mal à se ressaisir. On revient au score à 1-1, ils jouent à dix et on leur donne le deuxième but. C’est dramatique. Tous les week-ends, depuis quatre matches, c’est la même chose. Quand on est mené, on a la possession, on a des occasions, on ne les met pas au fond. On retombe dans ce qu’on faisait. A la fin du match, on nous dit qu’on joue bien. Mais à la sortie, ce sont des buts qu’on donne. Ce n’est pas normal. Notamment de la part de joueurs qui ont évolué en centre.

Vous évoquiez Geoffrey Andrietti sur le premier but. C’est lui que vous visez ?

Il faut une prise de conscience. On peut tout dire, mais on n’est pas sur le terrain. Geoffrey, je lui ai dit. C’est pas normal. Il nous a fait gagner des points. Là, il nous en coûte. Sur le deuxième but, Aurélien Hortal a un adversaire à 5 mètres. Il lui donne le ballon dans les pieds. Et notre défenseur central, Romain Andréa, se fait prendre. Ce sont des fautes bêtes.

Quel est votre souvenir du match aller contre Castanet, que vous aviez gagné après quatre défaites ?

On n’avait pas fait un bon match. Eux ont eu des occasions mais n’avaient pas marqué. Espérons que ça soit le départ d’une série. Que les joueurs aient pris conscience.

La première place, vous y croyez ?

Non. Il faut essayer de finir au moins deuxième. Ca passe par une série. Pour ça, il faut gommer beaucoup de choses. C’est de la concentration, la préparation du match.