Interview

FC Cimiez : que devient le premier club de Hugo Lloris ?

22/09/2020 à 17:44

Aujourd'hui, Actufoot fait un zoom sur le club du FC Cimiez. Formation, objectifs, ou encore développement, Pierre Silvi, le président nous a accordé un entretien pour présenter son club.

Pierre, présentez-nous votre club.

En 2013, la Ville de Nice a malheureusement décidé de suspendre les activités de la grosse machine d’animation socio-culturelle et sportive qu’était le CEDAC Cimiez. Après la disparition du club, les dirigeants ont décidé de créer en 2014, le FC Cimiez qui est donc l’émanation du CEDAC, club qui a notamment permis à Hugo Lloris de découvrir le football.

Combien comptez-vous de licenciés au sein du club ?

Cette saison, nous sommes en voie de réunir plus de 300 licenciés au nord de Nice. Nous n’avons pas de politique de recrutement à l’exception du bouche-à-oreille. On essaye surtout de travailler sur le long terme avec nos jeunes licenciés. La fidélisation est très importante pour nous, afin de créer ce sentiment d’appartenance. Et surtout, un lien fort entre les joueurs et le club, pour les faire évoluer sur le plan sportif et éducatif.

Comment recrutez-vous les éducateurs ?

Nous travaillons dur chaque année avec que des éducateurs bénévoles pour encadrer au mieux nos licenciés. Les éducateurs et dirigeants intègrent naturellement l’équipe dirigeante. Ils sont soit proches du club, soit des personnes motivées qui nous ont été conseillées. Ce qui est le plus important pour nous c’est d’avoir des éducateurs passionnés et proches de leurs joueurs. Dans un cas de bénévolat comme le nôtre, il faut vraiment aimer entraîner.

Quelle est l’ambiance au sein du club ?

Je dirais que le mot qui qualifierait le mieux notre club est « familial ». Nous sommes un petit club de quartier, proche de ses joueurs et des familles. Un club avec de l’histoire, mais aussi très convivial, où tout le monde est accepté. Il y a vraiment une super ambiance qui règne au sein de nos équipes et c’est formidable.

Que représente la formation au FC Cimiez ?

La formation est notre préoccupation majeure, nous incitons nos éducateurs à améliorer leurs compétences, en prenant en charge le coût de la formation ainsi que les frais de déplacement afférents, par exemple. Nous travaillons comme tous les clubs en limitant le nombre de licenciés, avec le matériel nécessaire pour une pratique optimale. En ce qui concerne les féminines, nous avons cette année pour la première fois, une équipe de 10 débutantes.

Comment travaillez-vous selon les catégories ?

Cette année toutes les catégories sont représentées dans le 06, hormis les U17. Cette saison, l’accent est mis sur le développement du foot féminin, et la structuration des équipes du foot à 11 (U14, U15, U19, et séniors), car c’est une chose essentielle pour nous.

Quels sont les objectifs du club dans les années à venir ?

Notre ambition est mesurée sportivement, mais très marquée par notre souhait d’éduquer et de transmettre notre envie de bien jouer avec plaisir. De plus, on mise sur une grosse structuration année après année. D’abord sur le foot réduit, et maintenant sur le foot à 11 et notamment les Seniors, équipe avec laquelle nous avons de grosses ambitions sur les années qui viennent. Après, logiquement, nous voulons évoluer au plus haut niveau départemental dans toutes les catégories. Mais tout ça passera par une bonne formation de nos jeunes et de bons résultats. Ce que nous essayons d’améliorer chaque saison.

Omar Majeri (FC Cimiez) « On va jouer la montée en D3 »