OGCNEdito

Honte à toi, peuple nissart !

13/04/2017 à 13:24

L’OGC Nice va terminer la saison sur le podium de la Ligue. Avec des jeunes pépites, des stars et un entraîneur qui prône un jeu de possession. Le monde du football salue une équipe qui joue, qui marque, qui gagne. Un groupe qui divertit et qui s’amuse. Un savant mélange de joueurs en devenir et de sages expérimentés. Une Populaire Sud toujours aussi fidèle et animée. Bref, tout pour remplir l’Allianz Riviera à ras bord et parer la ville de rouge et de noir. Pourtant, l’enceinte qui abrite Balotelli et ses partenaires n’est pas pleine ! Et les couleurs du Gym peinent à se voir dans les rues. Inadmissible ! Alors la question se pose : peuple nissart, aimes-tu vraiment l’OGC Nice ?

Joueurs, entraîneur, staff, président, direction, services de l’OGC Nice, Populaire Sud, je vous dis merci. Merci de nous offrir une telle saison. Grâce à vous, Lucien Favre et ses hommes comptent 70 points. Un record historique. Une performance qui donne envie de se rendre deux fois par mois à l’Allianz Riviera et de clamer haut et fort son amour du club. C’est vrai quoi.
Je n’ai jamais vécu de telles émotions pour ce club. On nous promettait une saison difficile. Les suites de plusieurs départs. La crainte d’une fin galère aussi. Imaginez, sur les quatre derniers matches, Paris, Marseille et Lyon en entrée, en plat et en dessert. Seul le fromage semblait digeste, avec Angers. On craignait déjà d’être loin des 42 points fatidiques pour le maintien, en ce mois de juin 2016. Et puis, les premiers matches ont levé les doutes. Doucement. Un jeune Niçois ouvrait le bal. Comme un symbole. Un jour d’hommage. Un mois plus tard, deux derbies offraient une entrée parfaite à l’une des plus grandes stars que le club ait connue. Deux doublés et Mario Balotelli était adoubé.
Depuis, sous la main d’un magicien suisse, capable de parler de football et de pousser son groupe au-delà de ses limites, l’OGC Nice a bien grandi. Depuis 32 journées, grâce à Lucien Favre, de jeunes talents ont montré leur classe. Prenez Wylan Cyprien. Il a illuminé le football français, en venant de Ligue 2. Et ce n’est pas le seul. Cardinale, Séri, Baysse, Sarr ou Pléa sont autant de noms qui ont montré leur classe sous le maillot niçois cette saison. Certains se sont révélés, d’autres se sont affirmés.
Et, sous l’effet d’un président exemplaire, que la France du foot envie, d’une Populaire Sud toujours aussi chaude, et d’un stade devenu un lieu de vie au fil des nombreuses animations proposées, le miracle s’est transformé en une logique implacable. Oui, l’OGC Nice joue. Oui, l’OGC Nice gagne. Oui, l’OGC Nice est belle à voir. Oui, l’OGC Nice séduit le monde du football. Et elle tient tête, à six journées de la fin de la saison 2016/2017, à deux cadors richissimes. Loin devant Marseille, Lyon, Bordeaux ou Saint-Etienne.

61,08 % de taux de remplissage
Devant ces faits qui démontrent un exercice exceptionnel, il y a un chiffre qui inquiète. 61,08 % ! C’est le taux de remplissage de l’Allianz Riviera à trois journées de la fin. C’est le 13e taux de la Ligue 1 ! Bastia, Caen, Saint-Etienne ou Nantes affichent un chiffre supérieur ! Inacceptable ! Quelle est l’excuse cette fois ? La circulation ? Le parking ? L’horaire ? Le repas de famille ? Le prix ? Non, il n’y en a pas. Tout est fait pour que le stade soit plein à chaque fois. Alors, peuple nissart, tu me fais honte. A t’écouter, on devrait être 100 000 à chaque match car tout le monde se dit supporter, mais personne n’est là. On vit une saison en tous points parfaite et tu n’attends que le PSG, dans 15 jours, pour lequel le stade est déjà plein, ou l’OM pour te montrer et parader. Niçois, serais-tu un footix ?
C’est aussi contre Nancy, contre Lorient ou contre Angers que ton équipe a besoin de toi. C’est dans ces matches qu’on doit te voir aux côtés d’une Populaire Sud toujours remplie pour crier. C’est également en ville que tu dois montrer ta fierté.
Oui, peuple niçois, tu as trois matches et un mois pour montrer à cette équipe que tu la mérites. Sors ton maillot ! Sors ton drapeau ! Sors tes couleurs ! Prouve que tu as le cœur rouge et noir. Que tu vibres pour l’OGC Nice !
Nissa, enflamme-toi !

P.S. : Si jamais t’es motivé, voici le lien pour acheter ton billet.

Plus petit nombre de défaite(s) cette saison (5 grands championnats)
• OGC Nice – Real Madrid – FC Bayern Munich – TSG Hoffenheim (2) • Manchester United – AS Monaco – Tottenham FC – FC Barcelone (3) • Juventus FC – Paris SG – FC Chelsea (4)
OGC Nice - Saison 2016/2017
– Meilleur total de points depuis l’instauration de la victoire à 3 points (67 points) – Invaincu à domicile depuis 21 matchs – Dernière défaite le 26 février 2016 (contre Bastia 0-2) – Nice n’a perdu qu’un seul de ses 18 derniers matchs (contre Monaco 0-3) – Nice n’a subi que 2 défaites depuis le début de saison – un record – Meilleur pourcentage de victoires/match de l’histoire (61,3%) – Meilleure défense de l’histoire du club (25 buts encaissés)