Interview

Jérémy Bouchacourt : « A Mougins, je suis arrivé grand gamin, je repars en homme meilleur »

30/05/2018 à 18:29

Après neuf ans au FC Mougins, Jérémy Bouchacourt s'apprête à vivre une nouvelle aventure, au VSJB FC, avec les U19 DHR. L'entraîneur fait le bilan de ses saisons passées en jaune et bleu et présente son nouveau projet.

Pourquoi avoir choisi de rejoindre le VSJB FC ?

Il y a plusieurs points. Le premier est que j’arrivais en fin de cycle avec la catégorie des 17 ans à Mougins. J’y ai passé cinq ans et demi. On était en Pré-Excellence, on est monté en DH. On se retrouve dans la situation où on arrivait dans une fin de cycle. La proposition de Saint-Jean est arrivée un peu sur le tard, mais ça m’a de suite intéressé, car il y a un vrai projet club, une vraie ambition de faire progresser les jeunes, d’être capable de réussir à les intégrer dans les équipes seniors. Thierry Crétier me l’a proposé avec l’arrêt d’Olivier Fugen. On s’est rencontré et on a validé. Il y a aussi des conditions professionnelles, qui changent en septembre et qui me rapprochent de ce club. Tout était réuni pour que j’accepte la proposition qui m’a été faite.

Vous évoquez « un vrai projet club » au VSJB FC. Ca veut dire qu’il n’y en avait pas à Mougins ?

Pas du tout. J’en étais même l’un des protagonistes. Quand on voit la situation quand je suis arrivé en 2009 et celle d’aujourd’hui avec toutes les personnes passées dedans, on remarque que le projet était viable, solide. On a fait de Mougins un des meilleurs clubs de la Côte d’Azur, qui est représenté dans toutes les catégories de jeunes à 11 au niveau Ligue. Il y a un projet bien ficelé. Personnellement, j’étais en fin de cycle, j’ai envie d’apprendre avec de nouvelles personnes. Je suis un jeune éducateur de 28 ans qui a envie de continuer à progresser. Je vais avoir l’occasion de m’épanouir, comme je l’ai fait depuis neuf ans à Mougins.

Qu’allez-vous retenir de Mougins ?

Je vais retenir beaucoup de belles personnes. J’ai appris à découvrir des gens qui sont des amis plus que des rencontres uniquement footballistiques. Ca m’a permis de prendre de l’expérience, de me découvrir, de passer des diplômes, d’évoluer sur mes qualités. Je suis arrivé sans formation, je ressors avec un BEF. J’ai eu beaucoup d’émotions avec les deux montées en DHR et en DH. Ce sont des émotions exceptionnelles de voir que le travail est validé par les résultats sportifs, qui ont été les miens depuis 9 ans.

Qui voulez-vous remercier au moment de partir ?

Beaucoup de monde. Je vais en citer quelques-uns, mais simplement les prénoms : Jean-Michel, Jérémy, David, Jérôme, Pierre, Michel, Fred. Ce sont des personnes qui ont compté pour moi, dans ma progression, qui m’ont permis de devenir le coach et l’homme que suis à l’heure actuelle. Je suis arrivé, j’étais un grand gamin. Grâce à eux, j’ai réussi à devenir un homme meilleur.

La suite ?

Je commence le recrutement dès maintenant. Il faut se présenter à 19 h 45 au stade de Villefranche le 5 et le 7 juin prochain.

Crédit : DR