Tournoi

Kévin Sébastian « Les U11, la catégorie avec laquelle on prend le plus de plaisir »

18/03/2020 à 17:53

Kévin Sébastian est en éducateur heureux avec les U11 de Juan-les-Pins. Avant les mesures de confinement, il s'est confié sur sa mission avec les enfants et le voyage de fin de saison. Il devrait les accompagner fin juin en Espagne pour participer à la Copa Maresme près de Barcelone si l'événement est maintenu.

Kévin, depuis quand êtes-vous entraîneur des U11 de Juan-les-Pins ?

C’est ma première année à Juan-les-Pins. Ça fait dix ans que j’entraîne. A l’AS Cannes, à Antibes, à La Bocca, au FC Fournas et au Stade de Vallauris, j’ai toujours entraîné des U10-U11. Les U11, c’est la catégorie avec laquelle on prend le plus de plaisir car c’est un âge où les enfants écoutent et où à mon avis on se sent responsable. Quand on voit que les enfants enchaîner trois  passes, on se dit qu’on y est pour quelque chose. C’est moins le cas avec les U15, U17 ou U19. Mon plaisir, je le prends là et vraiment je me régale. J’adore les enfants. Quand je les vois produire du beau jeu et marquer des buts, je me dis que c’est un petit peu ma part de responsabilité.

Comment se passe votre arrivée à Juan-les-Pins ?

Ca se passe super bien, j’ai en charge l’équipe 1 en U11. Fin mai, on va participer à la Copa Maresme à Blanes, près de Barcelone, un tournoi avec plus de 160 équipes. Le groupe a une très bonne mentalité et est très solidaire. Pour moi, c’est un vrai plaisir de les entraîner.

De quelle manière abordez-vous les matchs avec les U11 ?

L’idee c’est de donner un maximum de choses aux enfants pour qu’ils puissent évoluer dans les catégories supérieures. A Juan, on a la chance d’avoir des équipes qui sont compétitives. L’idée c’est de leur inculquer des vraies valeurs : solidarité, entraide etc. En plus de ça, si on arrive à bien les faire jouer au foot, c’est qu’on a tous gagné. A 11 ans, c’est vraiment un âge où ils écoutent, ils ont soif d’apprendre. Mon plaisir personnel, je le prends quand je vois des petits qui arrivent à faire trois passes, qui sont solidaires et qui s’entraident. Le football est un lien social, d’autant plus à 11 ans où ils commencent à avoir des copains du foot, ça les rassemble.

« L’important c’est de produire du beau jeu »

Est-ce que vous mettez quand même en avant l’aspect compétition ou pas du tout ?

Vu que j’entraîne une équipe une, c’est sûr que l’idée est d’avoir des résultats et c’est le cas cette année. On leur apprend à avoir un esprit compétitif mais ce n’est pas le plus important. En tout cas, que ça soit pour moi ou le club, l’important c’est de produire du beau jeu. Et après il faut leur inculquer que si on joue bien, les résultats suivront.

La Copa Maresme (29mai – 1 juin), une récompense pour le groupe ?

C’est ça en faite, l’idée est arrivée vers le mois d’octobre. C’est vrai qu’on est un groupe où ça se passe bien, où les parents participent beaucoup. L’idée est de récompenser les enfants, leurs comportements. On en a parlé au club qui était partant et nous a soutenu. On ne part pas seul car il y aura aussi une équipe U13 du club. Le tournoi se déroule à Blanes, à côté de Barcelone et ça rassemble 160 équipes. Ça clôturera bien la saison. C’est une récompense pour tous les enfants. C’est extraordinaire pour eux, avec le football, de partir en Espagne pour un tournoi de fin de saison.

Est-ce que les enfants sont conscients de ce voyage ?

Ils en parlent toutes les semaines. Clairement, pour eux, c’est un rêve. Ils vont jouer au football en Espagne avec que équipes étrangères.

Est-ce qu’il y a des montées, descentes avec les deux autres équipes U11 du club ?

J’ai un groupe de dix joueurs et je suis resté avec ce même groupe tout au long de la saison. Ca s’est fait naturellement par rapport au niveau. Dès le début de saison, les groupes 1, 2 et 3 se sont faits naturellement. Il n’y a pas eu de changements même s’il y aurait pu en avoir. C’est le groupe 1 qui partira en Espagne.

Comment se déroule le voyage jusqu’à Blanes ?

On y va en avion. Certains n’ont jamais pris l’avion alors le prendre ensemble, ça va être magique pour eux. Ils ont hâte. Ils vont être tous dans le même hôtel. Vu qu’on part avec l’équipe U13, c’est le club de Juan-les-Pins qui part.

Connaissez-vous vos adversaires ?

Non, pas encore. Un tirage au sort sera effectué prochainement. Nous sommes inscrits depuis un mois et demi

Comment ça se passe au niveau des frais ?

Je pensais que ça allait être compliqué mais les parents ont de suite joué le jeu. Tous les mercredis, il y a des parents qui font des gâteaux et les vendent au stade pour justement alléger le coût du voyage. Les parents entre eux sont vraiment solidaires. Grosso modo, c’est 300 euros par enfant avec avion, hôtel, nourriture… Le club a pris en charge les frais d’inscription de l’équipe.

Un dernier mot ?

Je voudrais remercier les trois personnes qui m’ont fait venir au club : le président Henri Dalmasso, le vice président Brice Dalmasso, son fils, et le directeur général Mickaël Abou. C’est extraordinaire ce qu’ils font au quotidien, la manière dont ils gèrent le club. Ils sont venus me chercher et c’est grâce à eux que j’entraîne J’ai eu des échos sur le fait que le club était très bien géré et clairement je ne suis pas déçu. Quoiqu’il puisse se passer, on a toujours le soutien du directeur général et du président. Il y a un cadre, c’est structuré.

*Sur la photo prise en début de saison, le 7e et le 8e garçon (de gauche à droit) ne font plus partie de l’équipe 1 mais ont rejoint la 2.

Les 11 garçons qui se rendront en Espagne sont : Jude, Noé, Tim, Abdel, Quentin, Malik Kaylian, Mathéo, Ryes et Tony. Félicitations à eux !

Contactés, les organisateurs d’Euro-Sportring nous ont indiqué que le tournoi, prévu les 30 et 31 mai prochain, était pour le moment maintenu. « Les prévisions ne sont pas des plus optimistes mais, à l’heure actuelle, aucune interdiction officielle ne nous a été notifiée. Aucune interdiction pour fin mai par contre tous nos tournois d’avril ont été annulés. »

Crédit photo : JS Juan-les-Pins