ITWClub

Laurent Balicco « Si j’avais eu un budget plus important au club, je serais resté »

19/04/2019 à 17:34

Après quatre belles années et une montée en R2, Laurent Balicco a décidé de quitter la présidence de l'US Pégomas. Le désormais ex-boss du club nous explique les raisons qui l'ont poussé à lâcher les manettes.

Laurent, pourquoi quittez-vous l’US Pégomas ?

Je pense que ça fait déjà 4 ans que j’y suis et que maintenant il faut laisser sa place. Il ne faut pas s’accrocher. Ce qui m’a motivé ? C’est qu’aujourd’hui je puisse trouver le futur président compétent pour le club. Pour l’instant, je ne peux pas dévoiler son nom. J’avais annoncé à Richard Bettoni que je partais au mois d’Octobre et du coup, il part aussi. Il rejoint Jean Tigana dans son nouveau club en Guinée. Il s’occupera de toute l’organisation là-bas. Je tiens à dire que si j’avais eu un budget plus important au club, je serais resté. Aujourd’hui, pour moi, on a atteint nos limites. C’est trop compliqué avec ce budget de progresser… Les partenaires à Pégomas sont de moins en moins nombreux et c’est difficile d’aller de l’avant.

Que retenez-vous de cette aventure Pégomas ?

En tant qu’ancien footballeur, j’ai vite compris que c’était un poste important. La présidence m’a permis de voir pas mal de chose de l’organisation d’un club. Ça se gère comme une entreprise, chacun son poste. Comme dans une société, il faut avoir une bonne équipe au club. Les bons éducateurs que j’ai eu autour de moi ont fait que c’est devenu une belle expérience. Je les remercie tous dont l’entraîneur Sofiane Bousdira qui fait du très bon travail avec l’équipe première. Je dis un grand merci aussi à Richard Bettoni, le directeur sportif, Stéphane Ferrier, le responsable du secrétariat et des U13 jusqu’aux U17 et à Cyril Petit qui s’occupait des petits de la U6 à la U10. Il y a eu la montée en R2 il y a déjà deux ans… Le club n’avait jamais réussi cet exploit. On a marqué l’histoire du club. C’est important de laisser le club serein avec une bonne structure mais ça a pris beaucoup de temps.

Qu’allez-vous faire maintenant ?

J’ai été appelé par plusieurs clubs aux alentours de Pégomas. Pour l’instant, je ne me propose pas. Avec mon collaborateur Wilfried Gohel (ancien joueur pro), on a présenté un dossier et on attend la réponse. Si ça ne se fait pas, je prendrai un an ou deux de recul pour m’occuper de ma famille je reviendrai peut-être quelques années après. Pour l’instant, je suis encore à Pégomas jusqu’à la mi -juin. L’objectif est de bien finir la saison pour que l équipe première puisse être sauvée. Pour cela, il faudra gagner encore un ou deux matchs, c’est ma priorité aujourd’hui. Après, on verra avec le temps… Laisser le club en R2, c’est tout ce que j’ai en tête.

Un dernier mot ?

L’US Pégomas est un très bon club avec de très bons éducateurs et c’est le moment de les remercier. Ce club a un côté très familial avec un total de 400 licenciés. Si on en est là, c’est grâce à eux, ce n’est pas le président qui fait ça. Pour réussir, il a besoin de très bons éducateurs. On a une très bonne formation au club et c’est d’ailleurs dommage que les autres viennent nous piller les enfants au lieu de les laisser travailler. Je veux aussi remercier le District et la Ligue d’avoir toujours été proches de nous. Merci aussi à Actufoot pour le très bon suivi… C’est important au niveau régional d’avoir des gens qui travaillent pour les petits clubs. C’était quand même une belle expérience au niveau humain…

Crédit photo : Email Gourmand