11 de choc06

L’équipe-type de René Bocchi

02/11/2018 à 15:29

Ce samedi, face à Amiens, l'ancien Aiglon à être mis en lumière s'appelle René Bocchi. Milieu de terrain de l'OGC Nice à la fin des années 70, il sera à l'honneur au café des Aiglons et au centre de la pelouse. Mais avant cela, il a livré son 11 de choc, entre souvenirs de supporter et de joueur.

Son système

4-3-3

Ses hommes

Gardien : Dominique Baratelli. C’était un excellent gardien de but. Chance de jouer avec lui. Il était très bon à l’époque, en tant que supporter que j’étais puis en le côtoyant.

Latéral droit : Henri Zambelli. J’ai eu la chance de jouer beaucoup avec lui. Il était très bon footballeur, dur sur l’homme, et sérieux, bonne mentalité.

Libéro : Josip Katalinski. Toute sa carrière, son métier de professionnel, sa frappe, ses buts sur coup franc et à la tête. Il avait un très bon placement et il était tonique et costaud.

Stoppeur : Jean-Pierre Adams. Il avait une super mentalité, il était très bien avec les jeunes. Dans le jeu, il était très sérieux, la preuve sa carrière en équipe de France avec Marius Trésor. C’était un Monsieur.

Latéral gauche : André Chorda. Pour toute sa carrière, son métier. J’aimais bien les défenseurs toniques. J’aurais pu mettre aussi Jean-Paul Rostagni, qui était gaucher, qui sortait de Drap et du Cavigal. Il était costaud lui aussi.

Milieu droit : Leif Eriksson. C’était un seigneur. J’ai eu la chance de le côtoyer un peu. C’était un gentleman. Sur le terrain aussi.

Milieu offensif : Jean-Marc Guillou. Pour tout ce qu’il a emmené au football, sa joie de vivre, le plaisir, tout en étant professionnel, bien qu’on croit qu’il soit dilettant.

Milieu gauche : Roger Jouve. C’est pour moi le meilleur joueur qui est passé à l’OGC Nice, il était doué, il avait toutes les qualités. Il avait un pied gauche extraordinaire; Techniquement très doué, il allait au charbon. Il n’avait pas peur; Il a eu une très belle carrière mais aurait mérité mieux.

Ailier droit : Daniel Sanchez. Il avait de grosses qualités de dribble. Il était percutant et très élégant.

Avant centre : Nenad Bjekovic. Son élégance, sa vitesse et sa percussion. Comme tout Yougo, il n’avait pas peur d’aller au combat.

Ailier gauche : Charly Loubet. C’est ma jeunesse, c’est le gars, quand moi j’étais supporter, que je regardais. Il était magique, il faisait plaisir; Il était du coin, de Grasse. Il a commencé très jeune, j’aimais ses dribbles et tout en lui.

Son capitaine et son entraîneur

Capitaine : André Chorda. Pour son expérience, ses qualités et son côté meneur d’hommes.

Entraîneur : Jean Snella. C’était un gars qui aimait beaucoup le football comme la plupart de ceux alignés. Un entraîneur pour cette équipe qui vise le plaisir et l’efficacité.