InterviewN3

Mickaël Cerielo (VSJB) « L’essentiel est d’aller au bout du championnat »

28/11/2020 à 11:32

Après les annonces du Premier Ministre et une reprise pour les seniors qui se profile qu'au mois de janvier, Mickael Cerielo, défenseur du VSJB FC est revenu sur le début de saison de son équipe. Ex-joueur de l'AS Cannes, il a aussi donné son avis sur la possible entente entre le RC Grasse et son ancien club, avec un avis bien tranché.

Mickaël, que pensez-vous de la reprise des activités en janvier pour les seniors ?

C’est sûr que ça va faire encore un long arrêt. Après je ne comprends pas. On peut faire reprendre les enfants mais pas nous ! Du moment où l’on respecte les mesures et que le protocole est strict je ne vois pas le danger. Je comprends que les seniors soient plus à risque, mais tout est contradictoire. En plus ça va encore repousser les échéances du championnat. Le calendrier va être très resserré, il risque d’y avoir des matchs en semaine et pas tout le monde peut jouer… Franchement, la situation est vraiment compliquée et il faut que les instances trouvent des solutions et nous laissent au moins s’entraîner.

Seniors : pas de reprise du football avant le 20 janvier !

Comment garder la forme jusqu’à cette période ?

Le staff a donné un programme individuel pour essayer de minimiser les pertes. Le plus important sera d’arriver bien physiquement pour ne pas perdre trop de temps à la reprise. En plus, notre équipe de N3 n’a pas été autorisée à s’entraîner comme certaines équipes. Je trouve ça injuste mais bon, on fait avec les moyens du bord et j’espère que l’ensemble de l’équipe aura respecté le programme. Mais comme d’habitude, les restrictions empêchent de faire du sport dans les meilleures conditions. Après comme j’ai dit, les instances vont devoir faire quelque chose pour qu’on s’entraîne car en janvier ça risque d’être une hécatombe.

Vous êtes actuellement 3e du championnat, que pensez-vous de votre début de saison ?

On a super bien démarré, sauf les deux derniers matchs où on a eu un petit coup d’arrêt, mais rien d’alarmant. Bon après, cette période va nous permettre de recharger les batteries et récupérer pas mal de blessés. J’espère qu’on sera encore plus compétitif et qu’on continuera avec les mêmes intentions qu’en début de saison. Après à la rentrée, les compteurs seront remis à zéro donc tout le monde aura ses chances. Ce qu’on souhaite surtout c’est que la saison ne soit pas tronquée comme la dernière. Même s’ils doivent annuler les Coupes, l’essentiel est d’aller au bout du championnat.

« L’AS Cannes a une trop grande histoire pour se laisser aspirer »Mickaël Cerielo

Avec cette situation instable, c’est un peu l’inconnu ?

Oui, on peut dire ça, mais nous on va garder nos objectifs de début de saison. C’est-à-dire, jouer le haut de tableau et arracher quelque chose en trouble-fête. Les deux défaites nous ont fait un peu redescendre, mais en récupérant des joueurs je pense qu’on peut faire de belles choses. En plus, on ne connaît pas trop la forme actuelle de nos adversaires, donc il y a peut-être des équipes dans le dur qui vont bien se relancer ou inversement. On va vivre encore une deuxième partie de saison atypique, mais ça s’annonce très intéressant.

Vous allez affronter votre ancienne équipe, l’AS Cannes cette saison. On imagine que vous attendez ce match avec impatience ?

Oui, c’est sûr que c’est toujours spécial d’affronter son ancien club. En plus de ça, la saison passée, je n’ai pas pu jouer contre eux donc j’étais un peu déçu. Et là, on doit les affronter au prochain match, donc la reprise s’annonce déterminante. Ce ne sera pas à Coubertin, donc j’aurais un peu moins d’émotions, mais je m’attends à une rencontre à enjeu. Il joue aussi le haut de tableau donc ce sera le match pour valider le très bon début de saison qu’on réalise et continuer à se battre pour les premières places.

Il y a quelques semaines, Jean-Philippe Cheton, président du RC Grasse, parlait de s’unir pour créer le « Grand club de l’Ouest » avec l’AS Cannes. En tant que joueur ayant porté le plus de fois le maillot Cannois, quel est votre avis sur le sujet ?

Moi mon avis est clair. Je ne vois pas comment l’AS Cannes pourrait accepter de réaliser une entente avec un club comme le RC Grasse. L’AS Cannes a une trop grande histoire pour se laisser aspirer. Qui dit entente ou fusion, dit changement de nom, de logo… Et un club comme Cannes ne peut pas se permettre de perdre toute son histoire. Dans le football, on sait qu’il faut évoluer et c’est faisable. Après ce sera aux protagonistes de se mettre d’accord mais je garde beaucoup de recul et en tant que Cannois, je serais assez réticent. Je pense aussi aux supporters qui aiment ce club et qui ne pourraient pas faire disparaître tout ce qu’ils ont vécu dans les archives. De toute manière, il n’y a que les décideurs politique économiques et sportifs qui pourront répondre à ça. De plus, l’AS Cannes a quand même pas mal investi ces derniers temps pour remonter et ils sont bien partis. Le plus important pour moi c’est que le club garde son identité donc pour le moment, je ne vois pas comment ça pourrait se faire.