Ligue 1 / J11

Monaco – Paris : les notes et appréciations des Monégasques

20/11/2020 à 23:45

Découvrez les notes et appréciations après la victoire des Monégasques lors du choc face au PSG (3-2).

Le barème

⭐️ Mauvais match
⭐️⭐️ Match moyen
⭐️⭐️⭐️ Bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️ Très bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ Match exceptionnel

Les notes des Monégasques

Vito Mannone ⭐️⭐️ : Il manque sa première relance (5e). Il donne trop d’informations sur le premier but de Mbappé (25e). Comme ses coéquipiers, il passe à côté de la première période. Du mieux au retour des vestiaires avec notamment deux arrêts devant Neymar (67e) et Sarabia (78e).

Chrislain Matsima ⭐️⭐️⭐️ : Habituel défenseur axial, il va faire son match avec classe et beaucoup de sang froid. Match intéressant.

Chrislain Matsima en pleine ascension du Rocher

Benoit Badiashile ⭐️⭐️ : Sur le premier but, Mbappé file dans son dos, il fait une énorme erreur sur le but refusé de Kean. Après la pause, le PSG s’est montré moins dangereux, il a été moins sollicité.

Axel Disasi (c) ⭐️⭐️ : Il est aussi pris de vitesse sur l’ouverture du score (25e). Une faute de tête qui aurait pu couter cher (42e). Comme son coéquipier, il a été plus tranquille en seconde période.

Fodé Ballo-Touré ⭐️ : On a rapidement compris pourquoi il avait perdu sa place dans le 11 de départ. Remplacé à la pause par Caio Henrique⭐️⭐️⭐️. Le Brésilien a apporté dès ses premières minutes plus que Fodé Ballo-Touré pendant 45 minutes. Il a insisté sur son côté, il a été dangereux sur ses centres. Une entrée qui a fait du bien.

Aurélien Tchouameni ⭐️⭐️⭐️ : Il a été très actif au milieu de terrain. Le Monégasque n’a cessé de presser haut et de se projeter rapidement vers l’avant. Il sert magnifiquement Fabregas sur l’égalisation de Kevin Volland. Remplacé à la 90e par Florentino Luis.

Youssouf Fofana ⭐️⭐️ : En seconde période, c’était Youssouf Fofana, combatif et véritable poison pour l’adversaire. Il s’arrache pour servir Volland pour la réduction du score (52e). 45 minutes qui viennent compenser une première période complètement manquée. Il perd le ballon sur l’ouverture du score et commet la faute sur le but du break.

Sofiane Diop ⭐️⭐️⭐️ : Comme ses coéquipiers, il n’a pas réussi à élever son niveau lors du premier acte. Avec l’entrée de Cesc Fabregas, le jeune Monégasque a montré son habituel visage. Sa qualité technique, malgré quelques déchets, a fait du bien aux attaques de l’ASM. Remplacé par Stevan Jovetic (92e).

Gelson Martins  ⭐️⭐️⭐️ : Replacé à droite, il a été le Monégasque qui a surnagé en première période. Il sert Fofana sur la réduction du score (52e). Sa débauche d’énergie a également permis à Matisma de vivre un match tranquille. Remplacé par Eliot Matazo (94e)

Willem Geubbels ⭐️ : Une tête lobée après une erreur de Kurzawa (32e) qui passe juste à côté du but de Navas. Et puis c’est tout. Logiquement remplacé par Cesc Fabregas ⭐️⭐️⭐️⭐️ à la pause.  Quelle entrée ! Passeur décisif sur l’égalisation (65e), il transforme le pénalty qui permet à Monaco de renverser le PSG (84e).

Kevin Volland ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ : L’international allemand monte en puissance match après match. En première période, il est le seul Monégasque à faire briller Navas (10e). Avec l’entrée de Cesc Fabregas et Caio Henrique, il se retrouve seul devant. Un changement payant. Sur le premier centre de Caio Henrique, le Monégasque voit sa frappe contrée de justesse (48e). Dans le corner qui suit, sa tête est stoppée par Navas sur sa ligne (49e). Des efforts qui vont finir par être récompensés d’abord à la 52e où il prend à contre pied le portier parisien à bout portant, avant de signer son deuxième doublé de la saison (65e). Pour parfaire, une prestation de très bon niveau, il provoque le pénalty, et l’expulsion d’Abdou Diallo, qui sera transformé par Cesc Fabregas (84e).

Niko Kovac (coach) ⭐️⭐️⭐️⭐️ : Une période à deux visages. Mais si Monaco gagne ce soir, c’est grâce à lui. Rendons à César ce qui lui appartient. Coaching payant à la pause, un pressing de mieux en mieux maîtrisé. Oui tout n’est pas parfait, mais son Monaco est en train de prendre l’épaisseur.

Crédit photo : Icon Sport

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟