InterviewN3

Nassim Lallemand (ES Cannet-Rocheville) « Mon objectif est de tout casser en N3 »

14/05/2020 à 18:34

Un titre de champion de R1, 10 buts au compteur et une nouvelle réputation de goleador. Nassim Lallemand, attaquant de 21 ans passé par les U19 Nationaux de l'AS Cannes et par le centre de formation du Nîmes Olympique a réalisé une sacrée performance avec l'ES Cannet-Rocheville cette saison. Interview d'un joueur en pleine éclosion.

Nassim, comment avez-vous vécu l’arrêt des compétitions et le confinement ?

C’était un peu compliqué… En tant que sportif, on est frustré de ne plus rien faire. Après, à côté, on essaye de garder le rythme, on s’entraîne chez soi. Au niveau de la compétition aussi ça n’a pas été simple. Avec l’ES Cannet-Rocheville, on est premier de R1 puis tout s’arrête comme ça, soudainement. On avait des doutes… est-ce qu’on allait monter ou est-ce que ce serait une saison blanche ? Au final, on va jouer au niveau du dessus, c’est bon ! Quel soulagement ça a été… En tant qu’amoureux du foot, quand on t’enlèves quelque chose que tu aimes, c’est dur. Mais depuis qu’on n’est plus confinés, il y a des tournois entre amis organisés à droite, à gauche, et ça fait du bien !

Vous terminez champion de R1 cette saison avec une montée en N3 à la clé. Quel est votre sentiment ?

On est satisfait. On a travaillé tous ensemble pour obtenir ce qu’on voulait et on l’a eu. On savait qu’on avait l’équipe pour obtenir cette accession. On a juste fait le taf et on est monté. C’est une belle récompense ! Tous les joueurs ont envie de jouer en N3 ou N2… Le club, l’entraîneur, tout le monde est content. On n’a pas écrasé le championnat de R1, on l’a dominé, il faudra donc prouver l’an prochain que le Cannet-Rocheville est un candidat redoutable.

Vous finissez meilleur buteur de R1 avec 10 buts à égalité avec Nedhim Lahocine (Rousset). Sur le plan personnel, comment jugez-vous votre saison ?

Je suis également satisfait sur le plan personnel, ça va. Je dois avouer que j’avais envie de faire mieux, je sais que je pouvais faire mieux. Mais c’est vrai que 10 buts et 5 passes décisives, c’est bien, je suis content. Même si c’est un niveau au dessus, il faudra faite mieux l’année prochaine.

« J’ai eu le déclic grâce au coach »

A la base vous n’étiez pas un buteur mais plutôt milieu de terrain. Que s’est-il passé pour que vous marquiez autant de buts ?

Le coach (Farid Tabet) me fait jouer attaquant alors qu’à la base je suis plutôt 10 ou ailier gauche. C’est vrai que je n’ai jamais marqué autant de buts que cette année à part lors de ma saison à Cannes qui avait justement attiré les regards des clubs professionnels. Je suis d’ailleurs rentré au Nîmes Olympique après ça. S’ils ne m’ont pas conservé, c’est parce que je ne marquais pas assez de buts justement. J’ai progressé cette année, j’ai eu le déclic grâce au coach. Il m’a dit « un dribble et tu tires », c’est ce que j’ai fait et ça a fait mouche ! La première feinte est tellement utile que ça suffit à éliminer l’adversaire. Moi, à la base, j’aime dribbler, re-dribbler et encore dribbler, mais avec lui, pas le droit à ça ! Je sais que je dois encore progresser dos au jeu, mais il s’est passé quelque chose au niveau de l’efficacité, ça c’est sûr. C’est pour cette raison que j’ai encore envie de faire une saison de plus avec eux. Je veux confirmer.

Vous aviez avec vous un bon partenaire d’attaque…

Mickaël Darnet ! Il m’a accompagné devant tout au long de cette saison. Il me donne beaucoup de conseils et j’apprends. Il a eu sa petite carrière, je suis obligé de m’en inspirer. Il sait que j’ai envie de partir, d’aller jouer au plus haut et il me guide pour y parvenir. C’est un plaisir de jouer avec lui.

Qu’allez-vous faire la saison prochaine ? Allez-vous continuer en N3 avec l’ESCR ?

Comme je vous l’ai dit, je pense faire encore une année, oui. Mon objectif est de partir et de toucher le plus haut niveau. Mais pour partir, il faut que je confirme. Une saison en R1, ça ne suffit pas. Il faut confirmer là ou je n’ai jamais confirmé. A Nîmes, en U19 et en N3, je n’ai pas montré ce que je valais à ce niveau. Donc pour cette prochaine saison, l’objectif est de tout casser en N3 pour ensuite partir jouer plus haut. Tout le monde le sait autour de moi, le coach, mes coéquipiers… il n’y a pas de problème avec ça.

Avez-vous eu des propositions après cette belle saison ?

Non, je n’ai pas eu de proposition concrète car ma priorité est de rester à l’ESCR. J’avais fait un essai pour l’AC Ajaccio en décembre mais ça n’a pour l’instant pas abouti. L’essai était concluant, le seul bémol a été que je sois un 99. Après, si c’est pour aller jouer en N2, ça ne m’intéresse pas. Si je pars dans un club professionnel, c’est pour signer pro et ils le savaient.

« Je ne suis pas quelqu’un qui baisse les bras »

L’étranger, ça pourrait vous attirer un jour ?

Oui, ça pourrait me tenter mais seulement dans les cinq grands championnats européens : l’Espagne, l’Angleterre, la France, l’Allemagne ou l’Italie, pas ailleurs ! J’ai vu beaucoup trop d’échecs de joueurs qui sont partis dans les pays de l’Est ou vers des destinations exotiques…

Vous êtes passé par les U19 Nationaux de l’AS Cannes puis le centre de formation de Nîmes, à un bon niveau donc. Quelles sont vos ambitions de footballeur sur le long terme ?

A 18 ans, tu as envie d’intégrer le monde pro et c’est ce que j’ai réussi à faire en arrivant à Nîmes. Ça a échoué mais je ne suis pas quelqu’un qui baisse les bras. Je sais… certains vont dire que c’est trop tard à 21 ans pour percer, mais moi je ne m’en préoccupe pas, je suis là pour travailler et parvenir à devenir pro. Depuis l’âge de 5 ans je joue au foot, et j’y crois depuis mes 5 ans. Ce n’est pas aujourd’hui que je vais abandonner. Pour l’instant, je suis encore jeune et je crois en moi et en les gens qui m’accompagnent. Mon ultime souhait est de devenir pro un jour, même si je dois galérer en National un an, c’est pas grave. Le foot ? On ne sait pas de quoi il est fait, il peut y avoir des rebondissements. Je n’avais jamais eu d’échec avant Nîmes et quand l’échec apparaît, il est difficile de réagir. Mais aujourd’hui, je suis passé à autre chose et j’avance tranquillement.

Vous êtes-vous fixé un objectif sur le plan sportif pour cette prochaine saison ? Une barre à atteindre en termes de buts ?

J’aimerais atteindre les dix buts, c’est le minimum ! Là, cette année, j’en ai mis dix en 17 matchs et il devait en rester encore quelques uns à jouer…Je pense donc que c’est réalisable au niveau N3. Aussi, je veux essayer de faire le plus de passes décisives possible. Mais il n’y a pas que ça, tout ce que je fais il faudra que je le fasse bien. Sur le plan collectif, j’espère qu’on réussira à atteindre au moins les quatre premières places du classement. On verra bien…

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

Pour commencer, de faire une grosse saison en N3. Ensuite, que ça marche pour moi et que mon objectif soit atteint.