Ancien stadeInauguration

Nice inaugure le parc du Ray !

13/01/2020 à 18:35

Après la destruction du stade, la ville de Nice a inauguré cet après-midi le parc du Ray en lieu et place de l'ancien stade de l'OGC Nice. Un événement en présence du maire, Christian Estrosi, de l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy et de Jean-Pierre Rivère, président du Gym.

C’était un jour particulier pour tout le quartier du Ray. Après avoir vécu durant de nombreuses années au rythme du ballon rond, désormais, il dispose d’un parc de 3 hectares en lieu et place du grand stade de l’OGC Nice, déplacé à l’Allianz Riviera depuis 2013. Jeux pour enfants, table de pique-nique, cascade d’eau… Cette zone verte au Nord de la ville gardera tout de même toujours son ADN footballistique. Une tribune, la célèbre billeterie connue sous le nom de la Rotonde ainsi qu’un stade, utilisé depuis 4 mois par le club de l’Entente Saint Sylvestre Nord, trônent au milieu de cet espace vert.

Une cérémonie en présence de Nicolas Sarkozy

L’ancien chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, était présent à cette inauguration aux côtés de Christian Estrosi, maire de Nice et de Jean-Pierre Rivère, actuel président de l’OGC Nice. Ils ont récompensé des jeunes joueurs de l’OGC Nice et reçu un maillot floqué du club de Saint Sylvestre Nice Nord qui utilise le terrain en synthétique.

Christian Estrosi, maire de Nice : « Nous sommes sur un site où tant de générations de Niçois ont partagé des moments de joie, des aventures de Coupe de France. Nicolas Sarkozy nous a aidé à avoir l’enceinte de l’Allianz Riviera mais le stade du Ray aura toujours une part importante dans le cœur des Niçois. Il fallait 9 enceintes pour pouvoir voir le dossier de la France retenu à l’organisation de l’Euro 2016. Ce président (Nicolas Sarkozy) m’a dit je souhaiterais que Nice puisse faire partie du dossier de la France. Il nous a aidé à pouvoir enfin disposer de l’enceinte internationale qui faisait défaut à Nice, c’était l’Allianz Riviera qui aujourd’hui cher Jean Pierre Rivière d’avoir une équipe qui suscite de grands espoirs. Et en même temps, je ne voulais pas laisser l’espace du Ray devenir une friche, qu’on lui conserve un certain caractère et qu’on permette à l’ensemble de ce quartier de trouver une dimension végétale où la rencontre entre l’Homme et la nature avec la cohésion économique et sociale, tout cela puisse se conjuguer. La coulée verte sur le Paillon, la végétalisation en cours des grandes artères de la ville, les grands projets à l’Ouest et ici cette forêt de 3 hectares. Nicolas Sarkozy est là pour ce symbole du Ray et de l’Allianz Riviera, pour lequel nous lui devons beaucoup, qu’il puisse avoir ce geste symbolique de livrer à toutes les familles de ce quartier, à toutes les niçoises et niçois qui viendront ici s’épanouir dans un espace où il y a aussi un terrain de football pour les associations du quartier et où il y aura un grand Dojo international pour les arts martiaux. Nous aurons aussi une grande salle d’escrime, un programme immobilier avec une nouvelle école. C’est tout ça qu’aujourd’hui que nous vous livrons ! »

Nicolas Sarkozy : « C’est toujours pour moi la même émotion que devenir dans cette ville de Nice que j’ai découverte en 1975. Je m’en souviens comme si c’était hier. Chaque fois que je viens je ressens le même bonheur, d’être dans ce paradis où il y a la mer, la plus belle baie du monde (Baie des Anges) en pleine ville, la montagne, l’Italie… J’aime votre ville. Pour certains, le sport c’est l’occasion d’exploitation politique, pour moi, le sport, ça a toujours fait partie de ma vie. J’aime faire du sport, les sportifs, aller au stade. Le stade du Ray hier l’Allianz aujourd’hui. Pour une ville comme la vôtre, à l’histoire et l’identité si forte, le sport est un élément de rayonnement économique et de rassemblement des familles. Aujourd’hui, la mode, c’est les médias pour les jeunes, les moins jeunes, les femmes, les hommes… Le sport fédère et c’est ce que j’aime dans le sport.
Quand on a fait les championnats d’Europe, il n’était pas question dans mon esprit qu’il n’y ait pas Nice au cœur de la carte du football européen et mondial. A chaque fois que je passe devant le nouveau stade, je me dis c’est fantastique. Profiter du nouveau stade pour faire ici un espace vert, c’est quelque chose de formidable, je n’y suis pour rien mais je suis très heureux d’être associé à cette réalisation. Bien sûr, j’aime le PSG… (clameur du public) je comprends votre attachement à l’OGC Nice… Vous avez un remarquable président de club (Jean-Pierre Rivère) et je voudrais dire combien je suis content de la situation actuelle de l’OGC Nice qui n’a pas toujours été facile. »

Crédit photo : Actufoot