OGC NiceActualité

OGC Nice : Au complet, enfin lancé ?

22/11/2019 à 17:00

Avec un groupe presque au complet - Youcef Atal (suspendu) et Alexis Claude-Maurice (en phase de reprise) ne seront pas du déplacement à Lyon – le choc face à l’Olympique Lyonnais pourrait être un tournant décisif dans la saison de l’OGC Nice, toujours dans la course à l’Europe, malgré un début de saison mitigé.

Le début de saison de l’OGC Nice n’est pas à la hauteur des espérances. Mais depuis la reprise du championnat, entre les arrivées tardives liées au rachat du club par le groupe Ineos et les nombreux pépins physiques qui ont touché bon nombre de cadres, Patrick Vieira n’a pas, ou très rarement, pu aligner son équipe type. Un handicap qui explique en partie le début de saison raté des Aiglons, qui au fil des rencontres, ont dû composer avec de nombreuses absences. Ce samedi, face à l’Olympique Lyonnais, après une trêve de novembre qui a permis à l’entraîneur niçois de peaufiner certains automatismes, le GYM a l’occasion d’enfin lancer sa saison, avec un groupe presque au complet pour ce choc annoncé face à l’OL. « Il était important de travailler physiquement avec tous les joueurs, a expliqué Patrick Vieira en conférence de presse. Cela me laisse le choix de choisir un système avec les meilleurs joueurs pour l’animer. »  

Une équipe type prête à se dégager ?

Depuis quelques rencontres et les retours de Christophe Hérelle et Dante, la défense niçoise commence à prendre ses marques. À cinq avec Malang Sarrr dans l’axe ou à quatre derrières, avec Stanley Nsoki à gauche et Youcef Atal ou Patrick Burner à droite, Patrick Vieira n’est plus très loin d’avoir trouvé la bonne formule défensive. Suspendu face à l’OL, l’internationale algérien devrait numériquement être remplacé par Burner. À gauche, si Nsoki reste sur une prestation aboutie face au Girondins de Bordeaux, le technicien niçois n’a pas encore apporté de certitudes quant à l’installation définitive de l’ancien parisien sur le côté de sa défense. « Stanley s’est montré à son aise sur l’aspect offensif et défensif face à Bordeaux, mais c’est un joueur qui préfère aussi jouer dans l’axe. Aujourd’hui, il rend service à l’équipe, comme Malang a su le faire avant lui », a confié Patrick Vieira, pas fermé à l’idée de recruter un spécialiste du poste lors du prochain mercato hivernal.

Avec Ounas, c’est plus facile

Blessé à un genou lors de la défaite face à l’AS Monaco (3-1), Adam Ounas a lui aussi fait son retour face à Bordeaux, après plusieurs semaines loin des terrains. Un atout de poids pour l’OGC Nice, tant l’international algérien apporte sa créativité sa touche technique dans le jeu niçois, en facilitant les transitions entre le milieu de terrain et l’attaque. « Je compte beaucoup sur Adam dans la dernière passe, admet Vieira. Dans les trente derniers mètres, c’est le joueur qui peut apporter quelque chose. »  

En attaque, une alchimie a trouver  

En l’absence d’Alexis Claude-Maurice, en phase de reprise et qui sera à nouveau opérationnel en début de semaine prochaine, Patrick Vieira comptera évidemment sur Kasper Dolberg devant, malgré ses prestations en demi-teinte avec le Danemark. L’objectif de l’entraîneur niçois consiste désormais à trouver la bonne formule, autour du duo Dolberg-Ounas, qui aux côtés d’Alexis Claude-Maurice, n’a pu être aligné qu’une seule fois cette saison. « Adam et Kasper ne sont pas arrivés dans de bonnes dispositions physiques. Ils n’ont pas beaucoup joué avec leur club et ont encore besoin de temps pour être à 100 %. » Comme quoi le GYM a encore une belle marge de progression cette saison.