Ligue 1J8

OL – AS Monaco : les notes et appréciations des Monégasques

25/10/2020 à 23:39

Découvrez les notes et appréciations des Monégasques après la défaite sur la pelouse de l'OL (4-1), lors de la 8e journée de L1.

Le barème

⭐️ Mauvais match
⭐️⭐️ Match moyen
⭐️⭐️⭐️ Bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️ Très bon match
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ Match exceptionnel

Les notes

Benjamin Lecomte ⭐️⭐️ : Il ne peut rien sur les buts encaissés. Il a la main ferme pour dévier un centre d’Aouar (26e). En seconde période, il sauve les siens de la « manita » en sortant bien devant Dembélé (80e), avant d’être sauvé par son poteau sur un centre contré de De Sciglio (87e).

Ruben Aguilar ⭐️⭐️ : Placé en latéral gauche dès le coup d’envoi, il va avoir du mal à se montrer dangereux. Souvent placé haut, il laisse de nombreux espaces dans son dos. Les deux premiers buts viennent de son côté. Il repasse à droite après la pause et la sortie de Sidibé. Il obtient un pénalty transformé par Ben Yedder (48e). Du mieux.

Axel Disasi ⭐️ : Dès le début du match, il est battu facilement par Depay (7e), sans conséquence. Sur l’ouverture du score son repli n’est pas optimal. Même erreur sur le deuxième. Du déchet technique dans ses passes. Du mieux après la pause où Kovac a décidé de passer à une défense à trois avec l’entrée de Matsima. Insuffisant.

Benoit Badiashile ⭐️ : Lui aussi, c’était mieux après la pause et le passage à la défense à trois. Mais avant ça, c’était compliqué. Abandonné par Aguilar sur les deux premiers buts, il remet le ballon dans la course de Karl Toko Ekambi sur le quatrième but.

Djibril Sidibé ⭐️ : Placé à droite de la défense, Djibril Sidibé entre bien dans son match avec deux bons centres, d’abord sur la tête de Jovetic (2e) et pour Fofana (10e), ainsi qu’une présence offensive importante. Il est en retard sur le deuxième but où son repli défensif est insuffisant. A la 39e, il peine à revenir sur son côté, l’OL en profite et se montre dangereux. Dans la continuité, à bout de souffle, il commet une faute sur Karl Toko Ekambi. Remplacé à la pause par Ciao Henrique ⭐️⭐️. Une entrée intéressante face à des Lyonnais qui ont arrêté de jouer.

Aurélien Tchouaméni ⭐️⭐️ : Il n’a pas apporté offensivement comme il a l’habitude de le faire. Comme toujours, beaucoup de déchets dans le dernier geste. Défensivement il a chipé quelques ballons. Remplacé par Sofiane Diop (78e).

Florentino Luis ⭐️ : Un flop total. Soit il n’a pas compris son rôle, soit on lui a mal expliqué. Remplacé logiquement à la pause par Chrislain Matsima ⭐️⭐️. Dans une défense à trois et face à une formation lyonnaise qui a arrêté de jouer, il a été intéressant. Il se fait tout de même éliminer facilement par Karl Toko Ekambi (77e).

Youssouf Fofana ⭐️⭐️⭐️ : Peut-être un des Monégasques le plus intéressant. Il est pas loin d’ouvrir le score (10e) mais sa tête est stoppée par Lopes. Une belle frappe de 25m également repoussée par le portier lyonnais. Il a tenté d’apporter le surnombre offensif. Il a donné une galette à Ben Yedder qui a vu sa reprise de volée fuir le cadre (75e).

Stevan Jovetic ⭐️⭐️⭐️ : Une tête dès la 2e minute, une bonne combinaison avec Ben Yedder (28e). Il a trop souvent quitté le côté droit pour repiquer dans l’axe. Il a été dangereux offensivement. Chaque ballon qu’il touche, il apporte quelque chose. Malgré tout, Niko Kovac décide de le sortir à la pause. Remplacé par Cesc Fabregas ⭐️⭐️⭐️ qui a permis à l’équipe de retrouver un certain équilibre. Monaco a mieux joué dès qu’il est entré…

Wissam Ben Yedder ⭐️⭐️ : Pour ce match, il avait du monde avec lui. Il combine bien avec Jovetic notamment. Il marque son 5e but de la saison après la pause mais manque la balle du 4-2 sur un bon ballon de Fofana (75e). Il a tenté des choses, mais n’a pas toujours tout réussi.

Gelson Martins ⭐️ : On peut dire qu’il est une équipe dans une équipe. L’AS Gelson Martins. Il joue quasiment tous les ballons tout seul. Dribble inutile, imprécision. Repli défensif inexistant. On se demande comment Niko Kovac l’a gardé aussi longtemps sur la pelouse. Remplacé à la 78e minute par Kevin Volland, qui n’a rien apporté.

Niko Kovac (coach) ⭐️ : Il s’est une nouvelle fois trompé sur son 11 de départ. Il s’est trompé sur son animation offensive, en jouant haut de cette manière, il a exposé l’équipe à des contres. Et Lyon ne s’est pas fait prier pour concrétiser cette aubaine. Son principal fait d’armes, le passage à une défense à trois après la pause et l’entrée de Cesc Fabregas. La sortie de Stevan Jovetic restera, quant à elle, une énigme.

Crédit photo : Icon Sport