Ligue 1

Olivier Boscagli (OGC Nice) : « On va redoubler d’efforts »

13/08/2018 à 12:46

Après la défaite contre le Stade de Reims, Olivier Boscagli s'est arrêté en zone mixte pour évoquer cette première journée de Ligue 1.

Quel est le sentiment après cette défaite contre Reims ?

On est un peu déçu, mais ce n’est que le premier match. Le coach nous l’a dit, il faut relever la tête. En première mi-temps, c’était compliqué. Ils ont marqué très vite et ont bien défendu. On a fait une bonne deuxième période. C’est à nous de mettre les bouchées doubles pour gagner le prochain match.

La moitié de l’équipe n’avait pas l’habitude de jouer ensemble. Il faut assimiler ces changements.

Il y a eu pas mal de départs et quelques arrivées. C’est important pour que le groupe soit soudé. Il y a des automatismes à trouver. On n’est pas à 100 %. C’est en travaillant dans la semaine que ça va marcher le week-end.

On le voit de l’extérieur, il manque un attaquant dans cette équipe. C’est votre avis aussi ?

On ne s’occupe pas de ça. Le club gère ça, on a confiance en lui. Chaque année, ils ont prouvé qu’ils trouvaient des joueurs. Ce n’est pas un problème pour nous. On joue avec ceux qui sont là. Si le mercato se termine sans recrue, c’est comme ça, on va se préparer, on va trouver de meilleurs phases de jeu, ça va aller.

Le Gym continue d’avoir la possession, comme ce soir.

C’est l’ADN du club, on essaie de jouer au maximum, pas de balancer. Le coach, avec son expérience, attend que ça. Si on gagne des matches, il va falloir jouer encore mieux.

Vous connaissez le club. Beaucoup de supporters râlent, il faut les rassurer.

Ils ont chanté tout le match, même après avoir pris le but dès la 2e minute. Ils ont toujours été derrière nous, ils nous poussé. C’est à nous de leur rendre. Donc oui, il faut nous laisser un peu de temps d’adaptation, mais c’est à nous de faire le taff. On a eux six semaines de préparation, on doit être prêt aujourd’hui, il ne faut pas qu’ils s’inquiètent, on va redoubler d’efforts pour gagner le prochain match.

Comment vous sentez-vous dans cette défense qui est passée à trois ?

La défense est à quatre. On a un plan de jeu différent, on essaie de favoriser le jeu sur les côtés avec les ailiers. Je me sens bien, on manque un peu d’automatismes avec les autres joueurs, mais ça va arriver. A l’entraînement, on travaille bien. On fait de bonnes choses la semaine, il faut qu’on le montre sur le terrain.

Vous avez enfilé de nouveau la tunique rouge et noire…

Ca fait du bien. C’était important pour moi de partir et de faire une saison complète. Maintenant, c’est important de m’imposer dans cette défense, c’est à moi de tout faire pour y arriver.

Crédit : OGC Nice Medias