InterviewU15

Olivier Pichard (RC Grasse) « Mon objectif est de continuer à faire progresser les enfants »

03/08/2020 à 18:35

Après une magnifique saison à la tête des U18 du RC Grasse, Olivier Pichard reprend la catégorie U15. Il nous débriefe cette saison et nous dévoile son objectif avec sa nouvelle équipe.

Olivier, pouvez-vous faire un bilan de cette saison avec les U18 ?

Franchement, je suis très fier de mon équipe. On a fini à la deuxième place du championnat derrière Air Bel, ce qui permet à notre groupe de monter en U20 R. On est aussi la seule équipe à n’avoir perdu que deux rencontres, ce qui est impressionnant. Je suis aussi très heureux d’avoir permis à quatre de mes joueurs de pouvoir intégrer le groupe d’entraînement des séniors R2 qui monte eux aussi, ce qui montre qu’il y a un vrai projet pour les jeunes dans ce club.

Pourquoi reprenez-vous les U15, la saison prochaine ?

Au mois d’avril, mon responsable technique, Jean-Jacques Asso est venu me parler pour que je reprenne cette équipe. C’est une génération que je connais aussi donc il était donc plus facile que j’accepte ce nouveau poste. D’autant plus, qu’elle a aussi réalisé une magnifique saison en terminant en tête du championnat U14 R2.

Où en êtes-vous sur le mercato ?

J’ai récupéré quatre joueurs qui évoluaient à l’AS Cannes. Ils ont totalement adhérer au projet de l’équipe mais aussi à celui du club, et ils viendront renforcer mon effectif qui est déjà de très bonne qualité.

Comment allez-vous organiser la reprise ?

Les joueurs ont commencé une préparation individuelle depuis le 27 juillet, avant la reprise de l’entraînement le 13 août. On aura un entraînement tous les matins jusqu’à la reprise du championnat. Après, j’ai mis en place cinq matchs amicaux et avec mon équipe, on participera au tournoi de Cogolin le week-end du 30 août.

Quels sont vos objectifs pour cette nouvelle saison ?

Déjà, mon objectif est de continuer à faire progresser les enfants. Après, il est certain que je veux qu’on fasse une belle saison, mais c’est le terrain qui parlera. On ne se donne pas de limite, et on essaiera de jouer entre la 1ère et la 6ème place.