RIEN à FOOT

Le premier tournoi de jongles avec rouleau de papier toilette est lancé !

01/04/2020 à 15:55

Jacques Pelerins, éducateur et responsable de catégories jeunes nous explique les modalités du premier tournoi de jongles avec un rouleau de papier toilette, lancé lundi.

Lundi, le premier tournoi de jongles avec un rouleau de papier toilette a été lancé. Organisé par le club de Biot, il regroupe 16 équipes U10-U11 et 8 équipes U13. Dans un premier temps, les organisateurs de la JTP* Biot Cup espéraient avoir 32 équipes de trois enfants par catégories mais ont du se résoudre à regrouper des catégories par manque de participants.

*JTP : Juggles Toilet Paper, jongles avec un rouleau de papier toilette.

Manque d’implication des éducateurs

« On est un petit peu déçu par le manque d’implication des éducateurs, qui ont quand même leur vie et on la respecte. On sait qu’il y en a qui vivent des moments. Néanmoins, je pense que beaucoup de clubs auraient pu inscrire une équipe de 3 joueurs pour occuper leurs enfants, pour les laisser dans la compétition, les laisser travailler. Là, il va y avoir 3 mois d’arrêt et c’est dommage de ne pas en profiter. »

Des motifs de satisfaction

« Jongler avec du papier toilette peut paraître dérisoire, ce n’est pas un ballon mais on a une certaine efficacité dans les appuis, la maîtrise de l’objet, les déplacements, la coordination… On est sur un travail moteur extrêmement intéressant je trouve, indépendamment du résultat », confie Jacques Pèlerins, co-organisateur de l’événement. Et l’éducateur depuis plus de 30 ans dans les catégories U6 à U9 remarque les évolutions des enfants. « Théo, U9 de Mougins en a fait 42 hier. C’est extrêmement intéressant parce qu’il progresse de jour en jour. On a également un autre petit de Mougins, Tiago, qui est parti à 8 jongles et il en est à 38 aujourd’hui. On a des progrès comme cela qu’on va forcément retrouver sur le terrain », ajoute le responsable de catégories et chargé d’animation de l’US Biot. Ce travail sous forme de compétition permet aux enfants de travailler aussi leur mental, leur concentration et leur détermination à toujours faire plus de jongles.

Le compétition comme moteur

« On est un peu déçu avec Christophe Dupont parce qu’on a mis en place l’épreuve pour aller en finale mais on a mis une consolante pour les perdants. Et là on s’aperçoit que quand les enfants ont perdu, c’est fini. Ils ne veulent plus quelque part jouer que pour le plaisir. Et c’est un peu normal, c’est leur esprit, c’est des compétiteurs sinon ils ne seraient pas inscrits. Lorsqu’on sort de la compétition, le plaisir est moindre… »

Des clubs pleinement investis

« On est très content de l’implication des éducateurs qui y participent. On a eu des très bons contacts avec Jérémy du Cavigal, une dame que je ne connais pas, et dont je m’empresserai de faire la connaissance, qui s’occupe des U10 de l’AS TAM, le FC Mougins, c’est un dirigeant qui s’en occupe super bien, un éducateur U13 de Mougins, le jeune Zack de Saint-Sylvestre qui a mis trois équipes. On sait que ce n’est pas facile de communiquer, de demander des vidéos, que les espaces sont réduits… Malgré cela, ceux qui se sont inscrits jouent le jeu et ça, ça nous fait plaisir. » Au total, six clubs participent à ces premiers tournois par catégorie (ASTAM, BIOT, CAVIGAL, LA TRINITÉ, MOUGINS, ST SYLVESTRE) mais l’organisation espère que de nouveaux viendront participer à la compétition dans les prochaines semaines. Les tournois sont ouverts à tous les clubs, peu importe leur localisation.

Des tournois hebdomadaires

Jacques Pèlerins l’assure : il y aura des tournois chaque semaine. En effet, dès lundi prochain, il y aura un tournoi U14 à U18. Si pour l’instant, il y a peu d’inscrits, cela ne décourage pas les organisateurs, déterminés à continuer pour le plaisir des enfants. « Tant qu’on sera en confinement, on continuera à proposer ces tournois aux enfants ! Et on travaille aussi sur d’autres animations à mettre en place », assure l’éducateur passé par l’OGC Nice, le FC Mougins, l’US Valbonne et désormais à l’US Biot. Pour Jacques Pèlerins, ces compétitions sont un bon moyen d’occuper les enfants, leur permettre de vivre le confinement différemment et surtout s’amuser.

Quelles récompenses ?

Si une coupe est organisée par catégorie, l’organisation a aussi prévu de récompenser les participants. « Les récompenses il y en aura et on n’oubliera personne. Ce n’est pas moi qui ait en main la décision. Ça sera au président de l’US Biot de décider le type de récompense », précise Jacques Pèlerins. Les conséquences de cette crise sanitaire sur la société sont multiples et impactent également les associations sportives. Les clubs ont notamment quasiment tous été obligés d’annuler leurs tournois, stages… Une perte de revenus qui aura forcément des conséquences sur la gestion financière des clubs. « S’il faut que je mette des sous, je mettrai des sous », assure l’homme passionné par la transmission et qui s’investit pleinement dans ce projet.

Prochain tournoi de jongles

Catégories U14, U15, U16, U17, U18 : du lundi 6 avril 10h au samedi 11 avril 14h

Inscriptions

Pour plus de renseignements et inscription de votre (vos) équipe(s), éducateurs adressez vous à usbiot@wanadoo.fr

Pour tous les résultats, retrouvez la page Facebook : Biot JTP Cup 

Une vidéo réalisée par Redouane Es Said (Trinité Sports Football Club)

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟