11 de chocInterview

Redah Redjati (ASCC)

07/04/2017 à 18:25

Douze hommes. Onze joueurs, un entraîneur. Régulièrement, un joueur du football azuréen nous livrera son onze de choc. Celui avec lequel il pourrait aller à la guerre. Ce vendredi, c'est Redah Redjati, joueur de l'ASCC, qui se prête à l'exercice.

Son système de jeu

4-5-1

Ses hommes
Gardien de but : Nicolas Comolli (ex Cros de cagnes / St Jean Beaulieu). Un super gardien de but avec un jeu aérien exceptionnel et qui aime les gros matchs. Son problème, c’était un peu les pieds, il fallait qu’il envoie 2 ou 3 six mètres en touche par match.

 

Latéral droit : lyesse Aïthegach (AS Vence). Un vrai soldat ! Infatigable ! Mais il aime trop parler et diriger l’équipe comme s’il possédait une manette de Playstation dans les mains.

Défenseur central droit : Karim El Kermi (ex Villefranche). Un joueur très motivé par la gagne, vicieux et malin sur un terrain. Sa particularité c’est que la plupart de ses buts ont été marqués de la pointe, d’où son surnom « pointe d’or ».

Défenseur central gauche : Franck Mozyian (ex-AS Vence). Un défenseur technique et intelligent avec un super jeu long, le défenseur central que tout le monde aimerait avoir dans son équipe. Le seul soucis, c’est qu’il est « coeur d’artichaut ». Il comprendra ce que je veux dire.

Latéral gauche : Nordine Tabtachi (MBC). Une bonne technique, un bon jeu long…mais depuis quelques années son surpoids l’empêche de courir après les joueurs pour les tacler (sourires). Un vrai adepte du « tacle ciseaux ».

 

Milieu droit : Mourad Bounaib (ex Cros de Cagnes). C’est un très bon joueur, technique et avec une très bonne couverture de balle. On l’appelle d’ailleurs « mouradonna ». Je précise que c’est plus dû à son physique rondouillard qu’à son véritable talent.

Milieu défensif droit : Thomas Cacchionni (ex Cros de Cagnes). Un très bon récupérateur, technique et intelligent, mais avec des genoux en bois. Je pense qu’il est fait en cristal même.

Milieu défensif gauche : Alexandre Nicolas (ex Cros de Cagnes). Un super joueur avec un physique hors norme, mais c’est le plus grand fainéant que j’ai jamais connu. Il sprintait rarement.

Milieu gauche : Antonio Pereira (ex Saint-Laurent). Il était un joueur de couloir infatigable. Il a trois poumons, c’est un cauchemar pour un latéral. Son défaut, sa technique de frappe n’était pas toujours au point. Il a envoyé quelques centres derrière le grillage.

Milieu offensif : Hocine Bendjeddou (ex AJCN). Un bon technicien avec une bonne vision de jeu mais il aimait trop la bouffe. Son talent de bon cuisinier aura eu raison de lui. Cela dit, j’adore quand il porte son maillot de l’AS Monaco. On dirait presque Abdenour de loin.

 

Avant centre : Nicolas Gennarielli (ex-OGCN). On était jeune, on jouait ensemble à l’OGC Nice. Il était rapide, il avait une détente hors norme, et une bonne technique ! Il a même fait quelques apparitions chez les pros, mais, le problème, c’est qu’il était un peu fainéant et trop fragile ! Il avait des genoux en bois ! On a un mot code, c’est « Luca », mais seuls lui et moi savons pourquoi.

 

Le capitaine et l’entraîneur

Capitaine : Franck Mozyian. Il a un discours positif, il est posé et analyse bien les situations.

Entraîneur : Fred Lespagnol. Ce n’est pas l’entraîneur le plus souriant ni le plus communicatif. Mais il est loyal et droit, et je trouve ça pas mal dans le football d’aujourd’hui.