ClubHistorique

L’AS Cannes, le réveil du Dragon

01/02/2019 à 17:29

Zidane, Vieira, Luccin, Zebina, Escudé, Clichy, Micoud, Frey... Ils sont tous "made in AS Cannes" ! Le club blanc et rouge a marqué le football français de son empreinte et a même été une référence en Europe en terme de formation. Puis, ça a été la descente aux enfers... jusqu'à tomber dans le monde amateur. A la recherche de leur passé, les Dragons, aujourd'hui en N3, ont repris leur envol et la flamme que crachaient tous les joueurs qui y sont passés ne semble pas totalement éteinte.

La flamme vive des années 90

13 février 1998. Au stade Pierre-de-Coubertin, près de 5 000 spectateurs vivent un moment qui reste, depuis, dans l’histoire. L’AS Cannes et le SC Bastia se quittent sur un nul (1 – 1), au terme de 90 minutes riches de quatre expulsions, pour ce qui est le dernier match en Division 1 entre ces deux clubs historiques du football français. Quelques mois plus tard, les Azuréens descendent en D2, pour ne plus retrouver l’élite. Dans quelques semaines, près de 21 ans après, c’est dans la même enceinte, que les Dragons recevront les Corses pour un duel, prévu demain mais reporté, au sommet dans la quête du National 2. Les deux clubs sont tombés dans le football amateur, mais ils demeurent des références. Car un illustre passé ne s’oublie pas si facilement. Logique pour le SC Bastia, encore en Ligue 1 il y a deux saisons. Pour l’AS Cannes, la donne est simple. Il y a près de trente ans, il a sorti le meilleur joueur français de l’histoire, Zinedine Zidane.

Lire l’article complet sur Actufoot.com

L’AS Cannes, le réveil du Dragon