InterviewR1

Rosette Germano (ASCC) « Poursuivre le projet du club »

26/06/2020 à 18:37

Après une saison irrégulière en R1, l'AS Cagnes le Cros a montré ses ambitions pour l'année prochaine, avec un mercato XXL. Rosette Germano, coach de l'équipe, s'est exprimée en exclusivité pour Actufoot. Au menu : bilan de la saison, mercato et perspectives futures.

Pouvez-vous faire un bilan de la saison de votre équipe ?

Nous terminons cette « demi-saison » en milieu de classement avec un match en retard. Il est donc difficile d’établir un véritable bilan suite à l’arrêt des championnats. À l’image de la plupart des équipes, nous avons eu des résultats complètement irréguliers. Malgré une bonne assise défensive, nous avons cruellement manqué d’efficacité aux abords de la zone de vérité, ce qui nous coûte pas mal de points. En début de saison, nous avons complètement remanié l’effectif pour amorcer un nouveau cycle avec une majorité de jeunes joueurs, entourés de quelques recrues plus expérimentées.

Et des jeunes, il y en a l’ASCC…

En effet, grâce au travail effectué depuis de longues années par tous les acteurs du club, nous bénéficions d’un vivier de jeunes joueurs talentueux. C’est donc en toute logique, que chaque année nous nous efforçons de les intégrer au mieux au monde Seniors et en équipe première. Cependant, avec les blessures combinées aux suspensions de joueurs décisifs lors du début de saison, ces jeunes se sont retrouvés en première ligne trop vite, trop tôt. Or, il faut du temps à la jeunesse, pour qu’elle s’aguerrisse à ce niveau, qu’elle gagne en maturité et en expérience.

Comment allez-vous organiser la reprise ?

Suite à la période d’inactivité, les joueurs disposent d’un programme individuel pour remettre en route l’organisme progressivement, afin d’attaquer la préparation qui débute le 15 juillet.

Nous avons aussi 5 matchs amicaux programmés :

  • CANNET ROCHEVILLE (N3)
  • AS CANNES (N3)
  • CANNET ROCHEVILLE (R2)
  • FREJUS (R2)
  • MANDELIEU (N3)

« Une ossature s’est dégagée de ce nouveau groupe »

Où en êtes-vous sur le mercato ? Des départs, des arrivées ?

Mercato XXL pour l’AS Cagnes le Cros !

Comment avez-vous choisi ces nouvelles recrues ?

Même si c’est une saison tronquée à bien des égards, comme chaque année, nous avons dressé un bilan individuel avec chaque joueur de l’équipe. L’effectif est quelque peu remanié. Au cours de ces quelques mois de compétition, une ossature s’est dégagée de ce nouveau groupe. Nous souhaitons travailler dans la continuité, tout en renforçant l’équipe en qualité. Pour ça, nous avons ciblé des postes précis.

Beaucoup viennent du VSJB FC. Comment l’expliquez-vous ?

Pour la plupart, il s’agit d’un retour à Cagnes : Hassen et Kamel Larbi, Omar Tahtouh, Eddy Sancho. Ils ont connu ces dernières années d’autres expériences à un plus haut niveau et ont émis le souhait de revenir pour notre plus grande joie. Pour d’autres, c’est un rendez-vous « manqué » il y a quelques années. Le football est un vecteur social très important, d’ailleurs tout le monde a pu constater que ce vecteur a été d’autant plus exacerbée, plus fort pendant la crise sanitaire.

Avec de belles arrivées comme Hassen Larbi…

L’arrivée d’Hassen Larbi, combinée avec notre prise de contact avec Joseph Tavarez, plus les différents liens entretenus avec les uns et les autres depuis plusieurs années a crée un élan et une émulation autour du club. Nous avons été sollicités par plusieurs joueurs d’expériences qui ont exprimé le souhait de tenter, ou retenter l’expérience à l’ASCC. Preuve que nous sommes un club sérieux, structuré, où chaque membre œuvre pour le bien de tous, sous la houlette de son Président. Comme il le dit si bien : « À Cagnes on ne signe pas dans une équipe mais dans un Club ! ».

« Depuis que je suis arrivé à l’ASCC, le projet a toujours été le même »

Qu’attendez-vous de ces recrues ?

Nous attendons d’abord qu’elles s’intègrent ou se réintègrent le mieux possible au sein du club, pour que nous formions un groupe solide et solidaire. Il faudra là aussi, du temps et de la patience. Les recrues arrivent pour contribuer à nous amener davantage de caractère, d’expérience, et nous permettre d’élever notre niveau de jeu.

Est-ce que le projet est en train d’évoluer vers autre chose avec l’arrivée de joueurs d’expérience ?

Depuis que je suis arrivé à l’ASCC, le projet a toujours été le même : faire évoluer toutes les équipes au meilleur niveau possible. Aujourd’hui, toutes les équipes évoluent dans l’élite régionale. En Seniors, le club veut également franchir un cap à moyen terme, pour s’installer au niveau National. Tout ne se fait pas en un jour, c’est un long travail de la part de tous les acteurs du club, qui s’est amorcé ces dernières années et qui se poursuit aujourd’hui.

Peut-on dire que vous êtes une équipe attendue la saison prochaine ?

Sur le papier, nous avons une équipe talentueuse, équilibrée, plus expérimentée que l’an passé. Mais le papier ne fait pas gagner de match… Nous souhaitons simplement que ces talents conjugués puissent s’exprimer le mieux possible sur le terrain, prennent du plaisir à être ensemble et jouer au football pour récolter les fruits de leurs efforts.

Y’a-t-il des équipes dont vous vous méfiez ?

Il faut se méfier de toutes les équipes car chacune d’elles dispose et détient des forces dans différents domaines de jeu. Lorsque l’on fait de la compétition, il ne faut jamais sous-estimer qui que ce soit.