SanctionCommission d'Appel

Sanction aggravée pour l’arbitre qui avait traité des jeunes U13 de « petites tapettes »

15/05/2019 à 14:36

Rappelez-vous, Actufoot en avait parlé... La Commission de Discipline du District Côte d'Azur avait donné une sanction pour le moins "légère" à un arbitre pour "comportement inapproprié et propos grossiers" dans un match de U13 Niveau 2. Après contestation du Bureau du Comité de Direction du District, la Commission d'Appel du 8 mai durcit la sanction.

A la fin d’un match de U13 Niveau 2 qui avait lieu le 9 mars, un club s’était plaint à la Commission des Arbitres car l’arbitre de la rencontre avait, selon lui, insulté des jeunes joueurs de 11 ans en les traitant de « petites tapettes ». L’entraîneur du club concerné précisait même que l’arbitre lui avait déclaré « ce n’est pas de ma faute si vos joueurs sont des tapettes ». L’arbitre avait reconnu ses propos tout en précisant ne pas s’adresser aux enfants.

Conformément aux dispositions de l’article L.223 du Code du Sport et selon l’article 4 du barème disciplinaire annexé aux Règlements Généraux de la F.F.F, la Commission de Discipline avait décidé de sanctionner l’officiel d’un mois de suspension avec sursis pour « conduite inappropriée et propos grossiers ». Selon la Commission, le comportement de l’arbitre était d’autant plus préjudiciable qu’il s’adressait à l’éducateur devant de très jeunes enfants, ce qui donne en effet une mauvaise image de la fonction arbitrale, un officiel pour être respecté devant au contraire avoir une conduite exemplaire.

Actufoot avait mis en avant le mois dernier une sanction « légère » pour de tels faits. Un jugement partagé par le bureau du Comité de Direction du District Côte d’Azur qui a contesté la sanction auprès de la Commission d’Appel. Après étude du dossier, la Commission d’Appel change la sanction. L’arbitre passe finalement d’une sanction d’un mois avec sursis à un mois ferme.