InterviewR1

Stéphane Collet (ROS Menton) « C’est le nouveau challenge que j’attendais »

03/07/2020 à 19:30

Nouveau coach du ROS Menton (R1) la saison prochaine, l'ancien joueur du Gym, Stéphane Collet, nous détaille ses objectifs pour les années à venir.

Stéphane, vous êtes le nouvel entraîneur du ROS Menton. Comment s’est fait votre arrivée à la tête de l’équipe ?

C’est le nouveau challenge que j’attendais après mon arrêt. J’avais déjà joué au club auparavant et je connaissais déjà le président. Le projet m’a plu. Il est intéressant et je voulais vraiment entraîner une nouvelle équipe. Maintenant, je vais essayer de faire quelque chose de cohérent, car le plus important, c’est le terrain !

Quel est votre programme pour la reprise ?

On est un peu dans le flou, à cause de la situation que tout le monde connaît. Maintenant, on va faire une reprise petit à petit à la rentrée. J’ai aussi mis en place des matchs amicaux, et je travaille encore dessus. Je vous communiquerai ça dans peu de temps.

Votre mercato est terminé. Comment avez-vous choisi ces recrues ?

On a fait un travail d’équipe avec le président et mon adjoint. Même si c’est moi qui ai choisi et rencontré chacune des recrues. On a pris de bons joueurs, et je pense qu’on s’est bien renforcé. Pour moi, on a fait quelque chose de cohérent, en misant beaucoup sur l’état d’esprit. C’est pour ça que j’ai pris pas mal de temps à les choisir. Après il y avait déjà un effectif en place, avec quelques cadres, qu’on a gardés. On a fait un mix d’expérience et de jeunesse, maintenant il faut travailler sur le terrain.

Quelles sont vos ambitions à ce nouveau poste ?

Déjà, il faut essayer de stabiliser l’équipe au niveau R1. On est dans une phase de transition et à ce moment-là, il y a énormément de travail pour réussir de belles choses. On a fait un bon recrutement, mais on a beaucoup de travail. Je veux essayer de faire la saison la plus cohérente possible. Surtout que le championnat va être très relevée avec 16 équipes, dont certaines, qui ont fait de gros recrutement. L’essentiel, c’est de savoir d’où l’on vient, pour aller quelque part. Et nous on sait d’où l’on vient. Voilà, on aura beaucoup d’humilité, mais aussi beaucoup d’ambitions ! C’est ça, le Rapid Menton !