InterviewDépart

Yohan Albaz (ES des Baous) « J’ai décidé de prendre un peu de recul »

05/05/2020 à 18:38

Yohan Albaz, responsable du foot à 11 de l'ES des Baous, a décidé de prendre un peu de recul et de quitter le club. Il nous explique les raisons de son choix et adresse un dernier message à son désormais ancien club.

Yohan, que s’est-il passé ? Vous avez pris la décision de quitter le club des Baous ?

Oui, c’est moi qui ai pris la décision. Depuis le 17 février, j’étais au chevet de mon père et en mars il est décédé, ça m’a laissé du temps pour réfléchir et moins de temps pour penser au foot. Et après avoir analysé tout ça, je me suis dit que le travail avait été bien accompli au sein du club. Je pense que j’arrivais au bout d’une belle aventure en laissant une équipe en U19 Excellence, catégorie que j’avais fait monter il y a trois ans. Je suis content dans la mesure où je laisse un club en bonne santé.

C’est un club que vous appréciez ?

Oui, c’est un bon club, une association humaine avec beaucoup de gens que j’appréciais. J’y ai vraiment fait de belles rencontres. Mon départ est plus un choix personnel et familial avec le drame qui vient de m’arriver et je me laisse un peu de temps pour moi car je suis sorti du centre à 19 ans et que de mes 19 ans à maintenant, j’ai fait du foot tout le temps, sur le terrain en tant que joueur mais aussi en dehors en tant qu’entraîneur. Bref, je n’ai pas arrêté une seconde. J’ai donc fait le choix de prendre un peu de recul. C’est une belle association avec peu de moyens, un travail de qualité, et je leur souhaite que du bonheur pour les années à venir.

Quel est votre plus beau souvenir au club ?

La génération U19 d’il y a trois ans où on fait 2 défaites seulement sur la saison avec des gros calibres face à nous et on monte sans aucun encombre. On a fait une saison magnifique et réellement on a survolé le championnat. C’est mon plus beau souvenir car on est monté au maximum du niveau District et pour Les Baous, ça donnait vraiment un nouvel élan. C’était ultra positif. Il y avait vraiment des super jeunes et des gamins que je vois régulièrement encore aujourd’hui et qui sont contents qu’on discute ensemble et qu’on échange. Il y a même le fils du président. C’est un bon gars, un mec de parole, un homme de cœur. Il y a Alain Broche aussi qui est le second derrière le président. Ce sont des personnes que j’apprécie, comme celles de la buvette, le secrétaire… Je voulais remercier l’ensemble des personnes qui œuvrent pour ce club. On est dans une société où on prend les choses pour soi et on ne dit rien aux autres, moi je voulais leur dire.

Quel est votre avenir ?

J’ai déjà des sollicitations mais je prends un peu de temps pour moi, je mets tout à plat et on verra par la suite. Pour le moment, on va peser le pour et le contre. J’étudierai tout ce qui vient à moi sans exception. J’ai des amis qui m’appellent et qui veulent que je rejoigne leur club. Il y a des projets intéressants, mais là, j’ai décidé de prendre un peu de recul pour mieux rebondir et peut-être me relancer à nouveau dans le foot. Mais aujourd’hui avec le drame que je viens de vivre… mon père était quelqu’un de formidable, un partenaire qui me suivait, mon associé dans le football. Etant donné que je ne l’ai plus, je vais juste prendre un peu de recul par rapport à tout ça et on verra par la suite.