Covid

Crise sanitaire : bientôt de nouvelles décisions pour le football ?

29/09/2020 à 15:27

Alors que les restrictions liées au Covid-19 se multiplient avec un accroissement du nombre de cas dans certains secteurs, on apprend que la FFF est en discussion avec les autorités au sujet de la pratique du football.

Comment permettre la bonne tenue de la saison sans mettre en danger les licenciés ? C’est à cette question que la Fédération Française de Football essaye d’apporter des solutions en tenant compte de l’évolution de la crise sanitaire. Depuis la fin du confinement, divers guides de reprise ont été élaborées par l’instance fédérale. Mais cela ne semble plus suffire dans un contexte sanitaire de plus en plus inquiétant dans les grandes métropoles, notamment dans le secteur de Marseille et de la région PACA.

Plusieurs sujets à l’étude

Alors que la saison a repris depuis plus d’un mois, la FFF a été contrainte de reporter un très grand nombre de matchs des championnats qu’elle organise. Pour éviter l’interruption d’une seconde saison de suite, la FFF échange avec les autorités. Il y a un mois (le 4 septembre), le Bureau Exécutif de la Ligue du football Amateur s’est réuni. On apprend dans le procès-verbal de cette réunion publié aujourd’hui (25 jours après) que trois points étaient en discussions entre les autorités et la FFF :

« Le passage d’une quatorzaine à une durée d’isolement de 7 jours. » Cela pose toujours des problématiques pour la sortie de cette période d’isolement concernant la préparation physique de l’équipe ainsi que l’équité sportive.
« La possibilité pour une équipe d’évoluer en compétition à partir d’un nombre minimum de joueurs valides. » Cette mesure a été mise en place par la LFP pour les professionnels et permet d’éviter la multiplication des reports et le casse-tête des programmations. Cela nécessite toutefois que toutes les équipes soient testées chaque semaine.
« L’élaboration d’une circulaire commune à toutes les ARS. » Ce document permettrait une harmonisation des décisions partout en France car les Agences Régionales de Santé ne prennent pas systématiquement les mêmes décisions pour des équipes ayant des situations similaires.

Toutefois, depuis trois semaines, la situation sanitaire a beaucoup évolué au point de pousser le préfet des Bouches-du-Rhône de fermer les bars et restaurants. Dans ce contexte difficile, la pratique du football pourrait devenir secondaire. Dans le dernier PV de la Commission des Seniors diffusé jeudi dernier mais dont la réunion remonte au jeudi 17 septembre, on apprend que la FFF discute au sujet du maintien ou non des rencontres de N2 et N3 dans les stades où les vestiaires ne sont pas accessibles aux joueurs et aux arbitres.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟