Régional 1J8

Farid Benramdane : « Il est très important de rectifier le tir »

13/11/2018 à 10:29

Le milieu de l'UMS Montélimar, Farid Benramdane, s'est confié après la deuxième défaite consécutive du groupe R1. Les ambitions du club, mais aussi la Coupe de France à venir... Interview.

Farid, quelle analyse effectuez vous de cette défaite à Limonest, la deuxième en deux rencontres ?

On est déçu ! Mon analyse est très simple, on est tombé sur une équipe de Limonest qui nous a mis beaucoup de pression, qui a joué très haut. Ils n’étaient pas forcément dangereux, le match était beaucoup plus axé sur les duels que sur la beauté du football et nous avons quand même répondu présent. Ils ont été plus réalistes que nous devant le buts alors que nous nous étions procurés les actions les plus franches. Encore une fois, on se fait surprendre dans les derniers instants alors que c’était un match largement à notre portée. Le score ne reflète pas la physionomie du match, mais c’est la défaite que l’on retient.

Est-il vite important de corriger le tir pour ne pas s’éloigner de vos ambitions et la montée ?

Il est très important de rectifier le tir ! Nous avons un groupe de qualité et quand je dit « groupe », j’englobe tout le monde, du gardien de but aux remplaçants en passant ainsi que le coach et son staff !!! Tout le monde est concerné. On sait que les équipes de la poules nous attendent et plus on va avancer, plus ce sera compliqué. On doit se servir des deux derniers matches pour corriger nos défauts. Nous devons rester concentrés du début à la fin et faire preuve de beaucoup plus de sérieux, d’audace, de concentration et de lucidité ! Après, il n’y a pas le feu non plus. Nous sommes mi-novembre, et il reste encore beaucoup de rencontres même si on aura peut-être pas le droit à 60 jokers. Maintenant, nous sommes tous là pour le même objectif, à nous de le montrer sur le terrain. Il faudra s’impliquer à 400%, bien travailler à l’entraînement, bien écouter les consignes et prendre les matchs les uns après les autres. L’objectif n’a pas changé, j’ai entièrement confiance au groupe. Mais pour voir la vie en rose, on devra passer par ces épines.

Le septième tour de Coupe de France arrive. Comment allez vous aborder cette affiche, est une compétition qui vous tient particulièrement à coeur, vous les joueurs ?

En effet, le septième tour arrive cette semaine face à une équipe de R3 (Crest) qui, pour ma part, est une formation que je ne connais pas du tout. Mais si elle en est arrivée là, ce n’est pas pour rien…En tout cas, nous allons préparé ce match sérieusement sans sous-estimer notre adversaire. C’est vrai que vu la différence de niveau, nous sommes les favoris. On sait que dans cette compétition, la logique est pas toujours respectée. Il va falloir montrer un bon état d’esprit, être méfiant et être nous-même. Il n’y a pas spécialement de pression ou autre à avoir, il faudra faire preuve de sérieux et pas prendre le match à la légère. On connaît tous le charme de la coupe de France et encore une fois, ce n’est pas toujours le favori qui l’emporte. C’est ce qui fait la beauté de cette compétition et je pense que tout le groupe en est conscient. Après, la Coupe de France reste une super belle aventure. L’objectif principal est le championnat. La Coupe, c’est du bonus. On fait un beau parcours, cela peut nous permettre aussi de rencontrer des équipes de niveau supérieur. Donc ce serait bien de pouvoir continuer l’aventure jusqu’au stade de France (rires). Plus sérieusement, on sait qu’on n’ira pas au Stade de France mais aller le plus loin possible serait très bien pour les joueurs, pour la ville et pour le club ! Mais avant de penser à la suite, pensons à samedi. Je pense que l’on sera bien accueilli et surtout bien attendu. Que le meilleur gagne !

 

Crédit : UMS Montélimar