Ligue 2

Quentin Westberg revient sur ses années troyennes

11/01/2021 à 15:14

Passé par le club de 2002 à 2010, pour Canal 32 Quentin Westberg est revenu sur ses années au club. Entre nostalgie et amour du club, retrouvez son entretien.

Avec près de 8 belles années passées à l’ESTAC, Quentin Westberg s’est exprimé pour Canal 32. Gardien du club de 2002 à 2010, il joue une saison entière en tant que numéro et permet à son club de monter en Ligue 2. Il pousse la porte du bâtiment et se replonge dans ses souvenirs.

« Il y’a énormément d’excellents souvenirs. La preuve, 18 ans après mon entrée au centre de formation je suis encore proche d’une dizaine de pensionnaires. C’est un moment de ma vie qui m’a marqué et pour lequel je suis extrêmement reconnaissant. »

Actuellement gardien à Toronto, Quentin Westberg n’a pas forcément connu que des bons moments au sein de l’ESTAC. Alors qu’il aide son club à gravir les échelons, Troyes lui demande de partir avant même de pouvoir disputer un match en Ligue 2. Une décision surprenante qui a blessé le gardien :

« C’est quelque chose qui a fait mal sur le moment. Beaucoup de décisions dans ma carrière m’ont fait mal aussi mais celle-là était la première vraiment douloureuse. Je quittais le cocon, j’avais des ambitions plus grandes pour moi au club. Puis surtout j’avais cette sensation de représenter le club en étant un enfant du club. »

Il part, libre, de Troyes et s’engage avec Evian TG pour les deux saisons suivantes. Il reste en France jusqu’en 2019, avec un court passage en Suisse en 2015, avant de s’envoler vers les États-Unis. Depuis lors, il joue pour le Toronto FC en MLS.