Lucas TousartOlympique Lyonnais

Un futur taulier ?

03/01/2018 à 11:00

Né le 29 avril 1997 à Arras, formé à Rignac (2003-2010), passé par Rodez (2010-2013), arrivé sur la pointe des pieds à Lyon au cours de l’été 2015, Lucas Tousart est devenu un joueur majeur de l’Olympique lyonnais. Son ascension n’est peut-être pas terminée...

Joueur majeur de l’effectif de Bruno Genesio, le néo-aveyronnais a su gravir les échelons pour s’imposer comme un incontournable. Débarqué de Valenciennes à la toute fin du mercato estival 2015, le joueur, a patiemment attendu son heure. Lors de sa première année rhodanienne, il n’est apparu qu’une seule fois avec les professionnels, se contentant, sinon, des matches avec la réserve. Le champion d’Europe U19 2016 raconte : « C’est vrai qu’au début, ç’a été compliqué pour moi, j’arrivais dans un club d’une toute autre dimension. Lyon est un club top français ». Et de poursuivre : « En arrivant de Valenciennes, j’avais beaucoup de progrès à faire sur mon jeu. J’ai eu une année d’adaptation. Cela n’a pas été facile car après avoir joué en Ligue 2, c’était compliqué de redescendre d’un échelon. Mais je n’ai pas lâché et j’ai eu la chance, l’année d’après, de pouvoir jouer quelques matches ».

Un travail de l’ombre

Lorsqu’il s’agit d’évoquer son travail dans l’entrejeu, ses coéquipiers sont unanimes : Lucas Tousart est une pièce maîtresse du dispositif rhodanien. Au four et au moulin, l’international Espoirs français fait preuve d’un énorme abattage au milieu de terrain. Surnommé « le charognard » par certains de ses coéquipiers, l’Aveyronnais n’en finit plus d’impressionner. « Le travail que fait Lucas est extraordinaire, nous confie Anthony Lopes. L’équilibre qu’il amène dans cette équipe passe énormément par lui. Match après match, il montre tout son talent, il va lui arriver de belles choses, je l’espère, à l’avenir. » Souvent associé dans le double pivot du 4-2-3-1 de Bruno Genesio, l’Aveyronnais a conquis ses coéquipiers et a bénéficié de l’apport de son ancien capitaine Maxime Gonalons, avec qui il a souvent formé la paire la saison dernière. « Pour moi, c’est un exemple, il m’a beaucoup aidé, nous révèle l’ancien Valenciennois. Il m’a enseigné des choses qu’il a apprises avec l’expérience, comme le placement ou la vision du jeu au poste de numéro six. C’est un très grand bonhomme. » Aujourd’hui, Tousart a pris avec brio la succession du joueur de l’AS Roma, au poste de milieu défensif.

Capitaine en devenir

Dans les années à venir, Lucas Tousart pourrait suivre encore plus les traces de Maxime Gonalons. Leader naturel et capitaine de l’équipe de France championne d’Europe U19 en 2016, le milieu de terrain fait partie des futurs tauliers de l’Olympique lyonnais. « J’ai envie de dire qu’il l’est peut-être déjà un peu, parce qu’au milieu de terrain, aujourd’hui, c’est lui la référence. C’est vraiment le patron de ce milieu », nous indique son conseiller en communication. L’Aveyronnais, qui compose le groupe de sept joueurs référents sur lesquels s’appuie quotidiennement Bruno Genesio, pourrait un jour occuper un rôle encore plus important. « Cet été, on a brièvement parlé de lui pour le brassard. S’il reste au club quelques années et qu’il y a le départ de certains joueurs comme Nabil Fekir, il sera dans la discussion, souligne son conseiller en communication. Il a été capitaine en équipes de France jeunes, il a ça dans l’âme, dans la peau, il peut très bien l’être à l’OL. » Après tout, la suite logique des choses.
Crédit photo : "site internet"