PLPoule F

Alexandre Puech (Sébazac) : « Une saison exceptionnelle »

28/02/2017 à 10:48

Et de 12 ! Depuis leur dernier revers, à Millau en septembre dernier, les joueurs d'Alexandre Puech restent sur une série de douze victoires d'affilée en championnat. Le chiffre monte même à 15 si on ajoute les trois matchs de coupe du Midi. Cette saison exceptionnelle, le coach ne l'avait pas forcément vu venir... (par J.L.B.)

Coach, ça y est, vous êtes en PH ? Non, n’écrivez surtout pas ça, alors que je ne cesse de répéter à mes joueurs qu’il faut continuer à aller chercher des points. On veut se mettre à l’abri le plus vite possible pour permettre, éventuellement, à notre équipe réserve de monter et de réduire l’écart, surtout si, par bonheur, nous venions à accéder à l’étage au dessus. Mais on n’en est pas encore là.

Quand même, tout semble bien se goupiller, jusqu’à cette victoire de Revel B à Millau ce week-end ? Oui, c’est vrai, elle nous permet d’augmenter notre avance mais sûrement pas de nous relâcher. On va à Bretenoux Biars en coupe du Midi dans quinze jours et leur coach me disait dernièrement qu’ils étaient dans la même situation que nous l’an dernier, avec huit points d’avance sur le second. Et ils ne sont pas montés. Donc on reste encore prudent. Je me donne deux matchs pour faire le point, y voir plus clair : après notre déplacement à Marssac ce samedi, face à une équipe qui va jouer son maintien, et après la réception de Saint Georges, une équipe qui tourne bien. Si on arrive à creuser encore l’écart, à six matchs de la fin, ça sera bien parti…

« Tout se goupille bien, c’est vrai… »

Vous attendiez-vous à vivre une telle saison ? Non, certainement pas… car en plus de nos douze victoires d’affilée en championnat, on a aussi atteint le cinquième tour de la coupe de France (sorti par la PH de Saint-Orens 0-1) et on reste qualifié pour les 16èmes de finale de la coupe du Midi. L’an passé, nous avions lancé pas mal de jeunes joueurs en raison des blessures de nombreux joueurs cadres. Ils ont ainsi pu acquérir de l’expérience et, avec une saison de PL derrière eux, on en recueille aujourd’hui tous les fruits. Quand bien même on n’est pas épargné cette année encore par les blessures. Mis, c’est vrai, tout s’enchaîne bien à l’exemple de notre victoire face à Millau, alors qu’ils frappent deux fois sur les montants à 1-1…

Quelle est la force de votre équipe ? On a pris la bonne habitude de marquer très souvent avant le premier quart d’heure, ce qui nous permet de maîtriser les événements. On peut aussi, grâce à l’apport de joueurs expérimentés, s’appuyer sur une bonne défense (7 buts encaissés en 14 matchs, meilleure défense de ligue : ndlr). On évolue en 4-5-1, en défense de zone, individualisée dans nos vingt derniers mètres, et la volonté de récupérer le ballon le plus haut possible. Je peux le dire maintenant que nous avons joué toutes les équipes et qu’elles connaissent notre façon de jouer (rires) !

La coupe du Midi est-elle, dans ce contexte, un enjeu majeur ? Dans la mesure où nous avons quand même un peu de marge en championnat, on peut se permettre de la jouer à fond. On ira à Biars sans pression et avec la volonté de gagner pour égaler la meilleure performance du club qui date de ma première saison ici, lorsque nous étions en Excellence et que nous avions atteint les 8èmes de finale, sortis par une DH, après avoir éliminé deux PH.

Propos recueillis par J.L.B.

La série de Sébazac…

En championnat : Sébazac – Naucelle 2-1, Le Monastère – Sébazac 1-2, Sébazac – Marssac B 2-1, Saint Georges – Sébazac 1-4,  Sébazac – ASPTT Albi 5-0, Saix Semalens – Sébazac 0-1, Sébazac – Dourgne 1-0, Sébazac – Lacaune 4-0, Revel B – Sébazac 0-5, Naucelle – Sébazac 0-1, Sébazac – Millau 2-1, Sébazac – Le Monastère 2-0.

En coupe du Midi : Montcabrier – Sébazac 1-2, Sébazac – Vallée du Lot Capdenac 3-0, Sébazac – Saint Cyprien Montcuq 4-1.