DistrictElections

Arnaud DELPAL, un secrétaire général en campagne…

12/01/2017 à 8:56

Secrétaire général du district depuis 2011, Arnaud Delpal a intégré le Comité Directeur en 2008, et brigue cette année la présidence. La candidature de l’ancien président de Sébazac est d’ailleurs soutenue par le sortant Christian Salères. L’assemblée générale élective du district se tiendra le samedi 18 juin à la salle des fêtes de Ceignac. Le candidat tête de liste aurait l’intention de faire entrer une quinzaine de nouveaux membres dans l’institution départementale, et devra, s’il est élu, se mettre la réforme territoriale sous la dent… (par Gérard Visigny)

Monsieur le secrétaire général est candidat à la présidence – « Slogan de ma liste : priorité aux clubs. »

« La liste que je vais présenter est maintenant bouclée, avec l’entrée de quelques nouveaux membres. Avec tout le respect que je peux éprouver pour le travail fourni par les membres de l’actuel Comité Directeur, un peu de renouveau me semblait nécessaire. Je suis entièrement satisfait des personnes qui ont souhaité me rejoindre. Je me suis attaché à chercher des gens avec des compétences spécifiques, dans certains domaines bien particuliers. Notre priorité : « Le soutien aux clubs. » Les moyens utilisés pourraient passer par la mutualisation des moyens et le développement des structures à destination des jeunes.

Autant que je sache, pour le moment il n’y a pas d’autre liste déposée mais les éventuels candidats ont encore du temps pour se faire connaitre. Les inscriptions seront seulement closes vingt et un jours avant l’assemblée générale du 18 juin. »

« EST-CE QU’ON FAIT DEUX NIVEAUX D’EXCELLENCE ? »

La réforme territoriale – « Réfléchir entre Interdistrict ou multi-Excellence… »

« Sur le plan général, aujourd’hui il semblerait, qu’en dehors de l’ex CFA, il va se dégager deux niveaux régionaux sur l’ensemble de la nouvelle grande Ligue. Ces différents paliers absorberaient pour Midi-Pyrénées les clubs de DH et DHR mais aussi la quasi-totalité des équipes actuellement classées en PH. Les formations non comprises dans ce rassemblement réintégreront vraisemblablement leur District d’origine. La position de Midi- Pyrénées consisterait à créer un regroupement interdistrict, qui serait l’intermédiaire entre l’Excellence et la Ligue. Le Languedoc Roussillon n’est pas structuré de la même manière, puisque les deux niveaux régionaux font déjà partie de leur organisation. En conséquence, leurs instances n’ont aucun intérêt à faire monter des équipes de leurs districts pour une compétition intermédiaire.

On en est là, donc à nous de réfléchir pour voir comment on s’intègre. Est-ce qu’on fait deux niveaux Excellence ? Est-ce qu’on fait un niveau 1 et un niveau 2 ? Ce sont les questions qu’il va falloir se poser… »

Propos recueillis par G.V.