SO MillavoisPL

Enorme potentiel à Millau, mais…

21/04/2017 à 6:00

Le SO Millau se retrouve d'une part, avec une pléiade de jeunes qui ne devraient pas tarder à entrer dans la danse, et d'autre part avec une formation seniors qui stagne. Ce paradoxe total donne du souci à l'équipe dirigeante pour faire évoluer le niveau seniors, sans trop recruter, tout en conservant son potentiel jeunes pour le futur. Lilian Regourd garde l'espoir de changer les choses... (Gérard Visigny)

Lilian Regourd dirigeant du SO Millavois

Les résultats de la saison

« Cette année on avait les moyens de pouvoir jouer les premiers rôles, pour diverses raisons l’encadrement n’a pas été a la hauteur. On n’avait pas souhaité trop recruter en faisant avec ce que l’on avait à l’intérieur du club. Finalement on se retrouve en difficulté, franchement on pouvait espérer mieux. »

« On avait les moyens de jouer les premiers rôles »

« L’équipe réserve quant à elle se retrouve dans les profondeurs, c’est toujours pareil l’encadrement, les joueurs… sur le plan football il y avait de quoi faire, mais avec des joueurs qui n’ont pas eu d’éducation ce n’est pas possible. On hérite d’une génération qui a été complètement abandonnée, sur le plan sportif à titre individuel ce n’est pas trop mal, mais collectivement c’est la catastrophe. Ce ne sont pas des joueurs de foot, ils sont faits pour jouer en corpo, se faire plaisir, mais pas plus, ils n’ont pas l’esprit d’équipe comme on devrait l’avoir. »

L’avenir du football à Millau

« On travaille pour essayer de changer les choses, mais c’est très compliqué. Actuellement nous avons des contacts avec des éducateurs et des joueurs que l’on doit rencontrer, en fonction du projet que l’on va leur proposer et s’ils veulent participer, on verra.

Chez les jeunes, nous avons les U15 qui visent la montée en ligue, les U17 qui jouent le maintien en ligue et nous venons de crée cette année la catégorie U19. On a un énorme réservoir potentiel. »

« Remonter le plus vite possible pour pouvoir faire jouer tous nos jeunes… »

« Notre projet consiste donc à remonter le plus vite possible pour pouvoir faire jouer tous ces jeunes. On est entrain aussi d’essayer de créer une formation pour garder nos jeunes sur le millavois.

Quelques années en arrière, cinq ou six, on avait 17 licences U15, c’est cette génération qui joue actuellement en équipe fanion, ce n’était pas énorme. A l’heure actuelle nous en avons 57. On a inversé la pyramide mais en attendant il faut leur laisser le temps de pouvoir arriver en seniors

On a misé sur la formation, mais pour l’instant ils sont encore trop jeunes, on a un ou deux ans pendant lesquels il va falloir faire le dos rond en allant chercher des joueurs, mais sans trop recruter non plus.« 

Le football dans le Sud Aveyron

« Dans le Sud Aveyron, il y encore St Affrique avec quelques équipes de jeunes en ligue mais après il n’y a plus rien. En seniors toujours St Affrique qui s’essouffle, Séverac c’est pareil, St Georges qui ressort en ce moment, mais avec des jeunes qui sont passés à Millau, qui sont partis parce qu’on n’a pas su leur proposer quelque chose d intéressant, et que l’on a fait confiance à des gens à qui on n’aurait jamais dû le faire. »

Propos recueillis par G.V.

"Crédit photo : site SO Millavois Facebook"