PLPoule D

Et la pire défense de ligue est…

18/03/2017 à 6:00

Avec 70 buts encaissés en 15 matchs, il ne fait pas bon se retrouver dans les buts de l'entente Souillac/Cressensac/Gignac cette saison en PL. C'est pourtant de temps en temps le sort de Cédric Caminade, dont le statut d'ancien attaquant ne suffit évidemment pas à expliquer une telle imperméabilité défensive. (par J.L.B.)

Avec une moyenne de 4,6 buts encaissés par match, l’entente Souillac/Cressensac/Gignac est pour le moment, et certainement jusqu’à la fin de la saison, la plus imperméable de toutes les équipes de ligue. Et alors qu’on pourrait croire l’un des gardiens du groupe d’Imad Belfoul, au bord de la dépression,c’est au contraire un quadragénaire très affable et souriant, surpris qu’on puisse s’intéresser à son sort, qui a accepté de parler d’une situation pour le moins peu valorisante. « J’en ai vu d’autres et la vie m’appris à relativiser tout ce qui touchait aux affaires du football, nous dit Cédric Caminade en préambule. Mais c’est vrai, je ne m’attendais pas à vivre une saison aussi difficile. Certes, on savait qu’on repartait avec une équipe très jeune, mais de là à prendre autant de buts… » Dans la plus pure tradition footballistique qui pousse la plupart des joueurs, avec l’âge, à s’éloigner des buts adverses pour se rapprocher des siens, Cédric a donc traversé tout le terrain pour passer de l’attaque à la défense, d’un rôle de buteur, qu’il fut pendant toute sa carrière à Souillac, à un rôle de gardien qu’il assume avec beaucoup de courage cette saison encore. « Jusqu’à présent, j’avais bien joué numéro 6, mais là, j’a reculé d’un coup en franchissant une ligne » nous lance-t-il avec humour pour dédramatiser une situation qu’il vit en pensant davantage au futur, qu’au présent. « Parce que nous avons intégré beaucoup de jeunes issus de notre école de football, certains qui sont encore au lycée,et parce que l’avenir du club dépend d’eux plus que de moi. »

« Je n’a jamais pris plus de six buts dans le même match »

Si un mince espoir subsiste d’un maintien qui aurait des allures de miracle désormais, l’entente lotoise n’entend pas brader cette fin de saison. « Au contraire, nous dit Cédric, parce que ça peut aider à mieux aborder la prochaine. Jusqu’à présent, malgré les difficultés (1 victoire, 14 défaites), le groupe n’est pas parti en vrille et il est important que nous continuions à rester cohérent. Ce match face à Valroc peut d’ailleurs être le début d’un nouveau cycle qui nous propulserait vers l’Excellence. Aux jeunes de profiter un maximum de ces matchs de ligue pour s’aguerrir et arriver plus fort en district l’an prochain. » Il reste donc sept matchs aux Lotois pour stabiliser une équipe, lui donner l’ossature qui lui permettrait de rapidement rebondir. « L’Excellence n’est pas un mauvais niveau, au contraire, il permettrait à nos jeunes de retrouver la confiance et le plaisir de gagner des matchs. » A cette condition de ne pas gâcher ce qu’il reste de cette saison, cette expérience aussi douloureuse est-elle, aura été bénéfique. « L’école de football accueille de plus en plus de gamins, nos U17 sont prometteurs, l’avenir est là. Il faut juste être un peu patient » et attendre que la tempête se calme dans la surface de réparation la plus accueillante de la ligue. « De toute façon, on n’a pas le choix » termine aussi fataliste que lucide, un gardien qui s’enorgueillit de ne jamais avoir encaissé plus de six buts dans le même match. C’était face à Segala… Pour les gros scores (0-10 à l’Elan Marivalois et 0-12 au Bassin Aveyron), Cédric était excusé, pris par ses obligations professionnelles. Parce que parfois, les absents ont peut-être raison…

J.L.B


Cédric Caminade – 40 ans – Attaquant à Cahors, Souillac, La Chapelle, attaquant, milieu et gardien à Souillac/Cressensac/Gignac.


Les pires défenses de ligue

  • 1/ Souillac/Cressencac/Gignac (PL) : 70 buts (15 matchs)
  • 2/ Le Mirail (DHR) : 56 buts (15 matchs)
  • 3/ Carmaux B (PL) : 55 buts (15 matchs)
  • 4/ Nouvelle Vague (PL) : 53 buts (15 matchs)
  • 5/ Campuac Golinhac (PL) : 51 buts (15 matchs)
  • 6/ Lacaune (PL) : 46 buts (15 matchs)
  • 7/ Lavaur (PH) : 45 buts (15 matchs)
  • 8/ Séméac (DHR) : 40 buts (15 matchs)
  • 9/ Blagnac C (PH) : 36 buts (15 matchs)
  • 10/ Carmaux (PH) et Roquecourbe (PL) : 35 buts (15 matchs)