D13e journée

Abdelak Daoudi (US Trets) « Moi, je veux motiver mes joueurs à gagner sur le terrain »

06/10/2020 à 19:32

Abdelak Daoudi, entraîneur de la D1 de l'US Trets, revient sur le très bon début de championnat des siens, donne son opinion sur le premier match perdu sur tapis vert et parle de la qualité des arbitres en District.

Abdelak, quel est votre objectif cette saison ? Pouvez-vous nous parler de votre poule de D1 ?

J’en pense qu’on a un très beau groupe, avec de très belles équipes qui sont engagées. On a choisi de privilégier le championnat et donc on ne s’est pas engagé en coupe de France. Je trouvais que c’était une perte de temps, et en général ça fait beaucoup de blessés. Notre objectif est de monter en R2 car on nous avait « volé » l’accession il y a un an et demi en arrière. On avait fait l’erreur d’aligner un garçon suspendu et on est redescendu en D2. On a montré qu’on avait le niveau pour chatouiller les grands clubs et aujourd’hui nous voici de nouveau en D1, à la 1ère place, avec trois victoires en trois matchs. On aura quand même des difficultés car il y a de belles équipes engagées, et des équipes qui sont redescendues de R2 et qui veulent remonter de suite.

Pouvez-vous revenir sur le premier match de championnat remporté sur rectangle vert face à Venelles, mais finalement perdu sur tapis vert ?

Avant le premier match face à Venelles, j’avais interdit à mes joueurs de faire des matchs amicaux ou des matchs de coupes afin qu’ils se préservent au maximum. On a organisé une réunion et je leur ai demandé ce qu’ils souhaitaient. Ils ont répondu qu’ils voulaient monter. On a fait un recrutement assez intelligent dont le joueur qui a été sanctionné. Il jouait dans le département du 62, avait pris 5 matchs de suspension mais pensait avoir purgé ses deux matchs (+ 3 matchs de suspension retirés par la FFF). Il s’est manqué sur le calcul car en fait il lui restait encore un match à purger.

Comment avez-vous pris la réserve de Venelles ?

On connaissait la qualité de Venelles. Pas sur le terrain, mais dans un bureau… Si j’avais perdu sur mon terrain, il m’aurait été impensable d’engager une procédure ne serait ce que pour la mentalité. Comment expliquer à mes joueurs qu’ils ont perdu un match sur le terrain, mais qu’ils l’ont gagné sur le papier ? Moi, je veux motiver mes joueurs à gagner sur le terrain, pas comme ce monsieur qui passe sa vie à chercher les erreurs. Je découvre le foot depuis 3 ans maintenant, j’apprends de mes erreurs. J’ai accepté la sanction, mais ce n’est pas pour ça que j’ai été démotivé. La preuve, derrière on a fait deux bons résultats encore.

« J’ai fait part de mon mécontentement au président du district »

Et depuis, deux victoires ! Le championnat commence plutôt bien…

Oui. Après cela, on a joué contre l’équipe de l’UGA qui est parmi les favoris du championnat. On a renversé un match qui était difficile non pas par la qualité des joueurs, mais par la qualité de l’arbitre. Le nouveau président Erick Schneider a parfaitement mis en place quelque chose qui n’avait pas été fait dans le passé, il s’agit du contrôle inopiné vis-à-vis de ses arbitres. Avant, quand les officiels se savaient contrôlés, ils faisaient un carnage, mais là ce n’est plus possible grâce au contrôle inopiné. Pour les bons arbitres, rien ne change pour eux, mais pour les mauvais il y a tout qui change car ils sont contrôlés sans le savoir.

Vous avez parlé de vos problèmes d’arbitrage au nouveau président du District ?

Oui, j’ai fait part de mon mécontentement au président du district. Je pensais avoir été entendu, mais dimanche dernier je reçois une très bonne équipe de Port de Bouc qui descend de R2, une équipe solide avec un très bon fond de jeu, mais avec un arbitre qui est un carnage. Notre premier match a été mené par un arbitre qu’on ne cite plus tellement il est au dessus des autres, mais quand on a connu cet arbitre là et qu’on découvre pour le 3e match un arbitre comme celui-là, c’est le choc. Par exemple, sur une action, il y a faute sur mon joueur, il laisse l’avantage, puis quelques secondes après il siffle contre nous et met un rouge à mon joueur. Dans le meilleur niveau district, comment peut-on avoir un arbitre comme ça ? Je sais que le président vient d’arriver, qu’il a beaucoup de choses à faire, mais j’espère qu’il nous entend. Il y a quatre ou cinq arbitres de très très mauvais niveau.

Pouvez-vous revenir sur votre début de saison ? Quelle est la prochaine échéance ?

Sur l’ensemble des matchs, tous les dimanches, on a une surprise. Il n’y a pas d’équipe favorite. On a eu la chance d’avoir gagné les trois matchs. Est-ce que c’est la chance ou la qualité ? On va mettre ça sur la chance et on verra par la suite. On va bientôt rencontrer le Rove qui est une très belle formation. On pensait que tous les gros clubs allaient briller, mais finalement, en ce début de saison, ce sont les petits clubs qui sortent la tête de l’eau. Quant à nous, on fait un bon début de saison, j’ai des bonhommes concentrés, assidus, et on a fait une très bonne préparation physique.

C’est aussi peut-être cela, la préparation physique, qui fait la différence dans ces trois premiers matchs ?

Pour le match face à Port de Bouc, j’ai vu mon arrière latéral faire une accélération sur 100 mètres alors que c’était la 91e minute. Je me suis dit : Où est-ce qu’il va chercher ces ressources ? Cela veut dire que mon préparateur physique a fait du bon travail ! Mais ce bon début de saison, on le doit à notre gardien de but, il fait des débuts remarquables, mais également à la jeunesse du club. Cette saison, on part du principe qu’il faut faire jouer que les gamins du village, les jeunes formés au club. Et ce dimanche, ce sont eux qui mettent les buts de la victoire.

Victoire enlevée à l’US Trets, le club réagit !