R2 (B)22e journée

Adel Chedli « Si rien ne bouge d’ici une semaine à Arles, je me mettrai sur le marché »

20/05/2019 à 12:34

Adel Chedli, entraîneur de l'AC Arles, est inquiet pour le club et pour sa situation personnelle depuis le départ du Président Michaël Del Moral. Après la défaite (1-4) face au Lavandou ce week-end, le coach nous fait part des ses doutes.

« Depuis l’annonce du départ de notre président aux joueurs… »

« Je suis déçu du résultat car je voulais finir cette saison sur une victoire à domicile devant notre public. Malheureusement, nous méritons cette défaite car depuis l’annonce du départ de notre président aux joueurs, ces derniers ont complètement lâché. Le 1er août, nous étions 46 à l’entraînement et le 15 mai nous n’étions que trois. CELA EST INADMISSIBLE ! Aujourd’hui, il y a un gros problème ! Nous n’avons aucune info sur qui va venir reprendre les reines du club, quelles sont leurs ambitions, avec qui ils veulent travailler, etc. Je tenais quand même à remercier mon président Mickaël Del Moral qui m’a permis de coacher une équipe comme celle de l’AC Arles mais aussi de m’avoir donné la possibilité de passer mon DES (que j ai eu). Je lui souhaite une bonne continuation. Quant à moi, je suis sous contrat jusqu’au 31 mai 2019. Par respect pour mes engagements, j’ai repoussé des offres mais si rien ne bouge d’ici une semaine à Arles, je me mettrai sur le marché. »