InterviewJoueur

Anthony Taverna « Mon passage à Arles m’a écoeuré du football »

21/03/2020 à 9:30

Après 6 mois passés à l'AC Arles, Anthony Taverna a fait son retour à l'ES Boulbon il y a quelques semaines, et a déjà eu le temps d'inscrire deux buts en autant de rencontres avant l'arrêt des championats par la FFF survenu jeudi soir dernier. Il s'est confié pour Actufoot sur les raisons de son retour et sur ses ambitions avec son club, l'ES Boulbon, mais également sur la situation actuelle et une éventuelle suspension définitive des championnats.

Anthony, après une saison plus que réussie la saison dernière avec l’ES Boulbon, vous aviez choisi de rejoindre Arles en R2. Pour quelle raison ?

Oui, c’est vrai que l’an dernier, j’ai fait une super saison avec le titre de meilleur buteur de D1. Mais je dois tout au collectif et à la confiance du coach. L’équipe était vraiment soudée, ce qui nous a apporté des résultats positifs.

J’ai choisi de rejoindre Arles ca j’ai voulu continuer sur ma bonne dynamique et tenter un dernier challenge car je vais sur mes 34 ans, voilà pourquoi.

« Revenir à Boulbon était, pour moi, une évidence »

Après six mois à Arles, pourquoi avoir choisi de revenir à Boulbon ?

Revenir à Boulbon était, pour moi, une évidence. Je suis sur place et mon passage à Arles m’a écoeuré du football. J’avais la chance de connaître plus de la moitié du collectif mais je n’ai pas du tout accroché avec le coach.

Avant mon départ, j’ai été blessé un mois et demi donc je n’avais pas la motivation pour refaire une préparation physique individuelle. J’aurais bien aimé bosser avec Adil El Koudri (nouveau coach de la R2 de l’AC Arles depuis janvier, ndlr) que je connais très bien car je pense qu’il apportera son expérience à l’équipe.

Anthony Taverna, pourtant heureux après la victoire en Coupe de France face à l’US Entraigues au mois de Septembre

Depuis votre retour, vous avez inscrit deux buts en deux matchs. Comment expliquez-vous cela ?

Si je marque, c’est simplement parce que je suis bien avec le groupe de collègues que nous sommes. Après, honnêtement, je suis totalement à la rue (rires). J’espère revenir bien quand on pourra reprendre le chemin des stades. En tout cas, je vais tout faire car un maintien est en jeu pour le club.

« C’est très, très compliqué de devoir mettre le football de côté »

En cette période très compliquée, comment gérez-vous le fait d’être confiné et de ne plus pouvoir s’entraîner ?

C’est très, très compliqué de devoir mettre du côté le football car c’est un rituel à la maison, autant moi que mes deux garçons, donc rester confiné devient un manque la semaine, ainsi que le week-end. Mais la santé de tous passe avant tout. Prenez soin de vous et de vos proches.

Pour vous, quelle serait la meilleure solution en cas de suspension définitive des championnats ?

En cas de suspension définitive des championnats, ce serait forcément, pour moi, la solution qui nous permettrait de maintenir le club en D1. Mais j’espère vraiment que tout reviendra à la normale rapidement.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟

Le Onze de choc de… Anthony Taverna