JeunesBilan

Le bilan du Sc Air Bel à la mi-saison

08/01/2018 à 9:36

Chaïb Draoui, l'emblématique président d'Air Bel revient sur la première partie de saison de son club des U15 aux U19. Le président a placé cette saison sous le signe de la cohésion et de l'esprit club. Le point sur chacune de ses catégories.

U15 :  « On ne peut pas être tout le temps champion ! »

« Notre bilan est satisfaisant, on ne pourra pas être champion tous les ans. L’équipe est cinquième à la mi-saison, c’est là que je veux que nous nous stabilisions. Si nous sommes dans le top 5, on sera content. Le but est d’être champion au moins une fois sur trois. Après au niveau du développement, on produit du très beau jeu, beaucoup de nos adversaires nous saluent pour la qualité de notre jeu, cela veut dire que l’on fait du bon travail. Notre réserve, qui est en DHR, s’en sort très bien aussi, on a eu quelques problèmes de mutations qui font que l’on ne peut pas avoir l’effectif escompté mais Nicolas fait de l’excellent travail. Avec un effectif de première année, nous sommes dans le milieu de tableau, c’est prometteur. »

U17 :  « Priorité à la DHR »

« Cette année, l’objectif de la catégorie est de faire monter la réserve qui est en DHR afin de resserrer l’écart entre la Une et la Deux. Nous avons une vision d’ensemble qui visent à pérenniser le club sur plusieurs années. Nos Nationaux sont stables mais la réserve est encore trop loin à deux divisions d’écart. Je veux avoir ma réserve en DH et mon équipe trois pourquoi pas en DHR. Nous avons aussi la chance d’avoir Zaki Noubir qui a un esprit de club et qui joue le jeu cette saison. Ils sont à la quatrième place à égalité avec Ajaccio, c’est pas mal. L’important c’est de se maintenir, ce sera fait sans souci. C’est pour cela qu’avec Franck Tognarelli, nous avons décidé d’adopter cette stratégie. La réserve est au pied du podium, il va falloir passer la deuxième pour aller chercher la montée en fin de saison. Nous voulons à tout prix que tout le monde au club adopte cet état d’esprit là. Que chaque coach ne regarde pas seulement son effectif et son intérêt personnel mais l’intérêt commun du club. Le but, c’est qu’une fois que nos 15 ans arrivent dans la catégorie supérieure, ils puissent jouer en DH et pas ronger leur frein en DHR. »

U19 : « la montée en U19 Nat d’ici deux ans »

« Nous sommes sur une montée. L’an dernier nous avions fait un beau parcours en Gambardella, on se fait éliminer par Montpellier qui l’a gagné (contre l’OM en finale, ndlr). Cette année, c’est une découverte du niveau DH pour cette catégorie, avec Franck (Tognarelli, son directeur sportif et bras droit, ndlr), nous ciblons la montée dans le championnat National U19 d’ici deux ans. Avec les montées de U17 qui connaissent déjà ce niveau-là, ce sera possible. Sachant que ce championnat U19 DH est très compliqué, il y a des équipes comme Marignane-Gignac ou encore Martigues qui sont assez impressionnantes. C’est une bonne saison de transition pour cette catégorie qui est très surveillée par les clubs des environs et certains clubs professionnels. La réserve, qui est en Excellence, a pris un peu de retard mais elle se retrouve dans un championnat très rude, les matchs aller ne sont pas terminés, on verra. »

Hors terrain

Sur une future équipe seniors : « C’est tentant, mais non, nous avons trouvé notre créneau dans la formation, cela va sans doute devenir un handicap mais nous nous adapterons dans le futur. Ce n’est pas pour tout de suite, pas dans les trois, quatre ans à venir. »

Sur le stade de la Pomme : « Nous avons beaucoup d’équipes qui jouent sur un seul terrain. C’est compliqué avec toutes les catégories et les tranches horaires disponibles. Il y a un stade à Saint-Loup qui n’est pas occupé et nous aimerions bien qu’ils deviennent notre second terrain. Nous devons encore voir avec les instances politiques pour avoir les autorisations. J’espère que cela va aller dans le bon sens. »

Crédit Photo : www.lemonde.fr - Patrice Terraz