Mercato des BancsN2 (D)

Changement de coach pour la N2 de l’USM Endoume Catalans !

04/12/2019 à 13:45

Fabrice Huart n'est plus l'entraîneur de la N2 d'Endoume !

A la 14e place du classement, Fabrice Huart, entraîneur de l’USM Endoume Catalans depuis cet été, a été écarté par le club. C’est Franck Priou, ancien coach du Istres FC, qui a été nommé à la tête de l’équipe marseillaise. « Je commence ce soir, ce sera ma première séance, ma première prise de contact avec les joueurs. Je suis quelqu’un qui aime les défis. Il faut toujours que j’ai quelque chose à jouer, que ce soit le maintien ou la montée. Je suis le club depuis quelques temps car ça avait failli se faire à l’intersaison. Vu les résultats d’aujourd’hui, ils m’ont rappelé. C’est le lot des entraîneurs… je l’ai subi déjà. Fabrice Huart est un garçon que j’estime beaucoup, mais il en fait les frais. C’est le monde du foot ! Vous gagnez, vous êtes le meilleur, vous perdez, vous êtes le plus mauvais » s’est exprimé le nouveau coach d’Endoume avant de dévoiler ses objectifs « L’ambition est de maintenir l’équipe. J’ai eu une coupure de 5 mois qui m’a fait beaucoup de bien. Je travaille à coté maintenant et ça, je n’ai pas envie de le perdre. Ça fait du bien de s’évader du foot de temps en temps, ça fait du bien à la famille aussi. »

Ce n’est pas seul que Franck Priou arrive à Endoume. En effet, il sera accompagné de son préparateur physique Jean-Philippe Chetaneau. « On va faire en sorte de bosser et d’avoir des résultats, c’est ce qu’on nous demande aujourd’hui. Mon préparateur physique va m’aider. Il était déjà à Endoume avec Fabrice Huart mais il était parti pour des raisons personnelles au bout de 2 mois. Je le connais depuis 10 ans, c’est un ami. Je lui ai demandé de venir car sans lui, ce n’est pas pareil. On est une paire qui a toujours bien fonctionné. Il connait le club, ce qui sera donc un gain de temps pour moi » nous a expliqué Franck Priou.

Et en ce qui concerne le mercato, le nouvel homme fort d’Endoume connaît la décision de la DNCG de contrôler les finances du club mais il espère quand même quelques renforts : « certainement qu’il faudra recruter ! Des joueurs vont vouloir partir ou le président ne va pas vouloir les garder, il y aura un peu de changement. C’est sûr, on ne recrutera pas 4 ou 5 joueurs, mais deux serait déjà super. Mais pour ça, il faudra que certains partent… »