InterviewPrésident

Christophe Celdran (FCCB) « Je ne comprends pas comment l’Athlético peut repartir en N3 »

21/07/2020 à 19:06

Une interview sans filtre, franche et assumée ! Christophe Celdran, président du FC Côte Bleue, fait le point sur le projet du club et donne son avis sur la poule de N3 Corse-Méditerranée saison 2020-2021.

Christophe, quel est le bilan de cette dernière saison ?

Sur la saison générale, concernant la N3, on avait changé 80% de l’effectif. On savait qu’on aurait du mal en début d’exercice, mais que plus la saison allait passer, plus on serait performant. Et c’est ce qui s’est passé. On était invaincu depuis le mois de novembre, on enchaînait les victoires et on remontait au classement. Malheureusement, on ne saura jamais si on aurait terminé 1er, 3e, 10e ou dernier, c’est comme ça, il faut l’accepter.

Il y a quand même eu de belles satisfactions…

Oui, le club fait quand même trois montées, en U15, U17 et avec la réserve Seniors. Cela fait trois ou quatre ans que l’on enchaîne trois ou quatre montées d’affilée. Il y a très peu de clubs qui peuvent s’enorgueillir d’enchaîner les montées comme ça…

La crise sanitaire est venue bouleverser pas mal de choses ?

Oui, il est arrivé ce qu’il est arrivé… C’est très compliqué financièrement puisqu’il n’y a plus de sponsor, plus de tournoi et plus de stage. 95% de nos ressources étaient liées aux tournois et au sponsoring. Nous recevons 28.000 euros de subventions municipales, autant dire que le retour sur investissement public est exceptionnel. Encore une fois, nous faisons partie des clubs de N3 qui avons le moins de moyens financiers, pour ne pas dire celui qui en a le moins…

Financièrement, il a donc fallu revoir ses plans ?

Nous n’avons plus de moyen, plus de stage, plus de rentrée d’argent, les sponsors sont absents, donc c’est très compliqué de repartir pour cette nouvelle saison. En conséquence, on a libéré 13 joueurs de l’effectif N3 et on a recruté personne si ce n’est des U18, des U19, des U20…

« On a récupéré une trentaine de joueurs entre 18 et 22 ans, quasiment les meilleurs de la région »

Cela montre encore une fois que le FC Côte Bleue est un club qui laisse sa chance aux jeunes ?

Encore une fois, l’idée directrice du club est d’avoir une colonne vertébrale expérimentée avec Boukhit en gardien de but, Moulin en défense centrale, Osée Diampo en 6, Benramdane en 8 et Djaballah en 9. Et à côté, que des jeunes de 18, 19, 20, 21, 22 ans ! Dans la région, tout le monde le sait qu’on fait jouer les jeunes. D’ailleurs, durant ce mercato estival, on a récupéré une trentaine de joueurs entre 18 et 22 ans, quasiment les meilleurs de la région.

Quels seront les objectifs la saison prochaine ?

La priorité cette année, c’est de faire monter les U18 R1 en 19 Nationaux. La Ligue Méditerranée va accorder une montée de U20 R1 en R2 Seniors. Le deuxième objectif sera donc d’avoir une équipe réserve en R2 soit via la U20, soit via la réserve Seniors. Enfin, en N3, on essayera de se maintenir le plus confortablement possible.

A quoi vous attendez-vous pour le futur ?

Des jeunes vont exploser ! On pense que l’éclosion de nos jeunes vont nous permettre à un moment donné (puisque l’on travaille sur la durée et sur la formation), d’obtenir des résultats et d’accéder à l’étage supérieur. L’ADN du club reste la formation et ce sont nos jeunes qui nous feront monter en N2.

« Ce qui a été autorisé à l’Athlético, c’est la porte ouverte à n’importe quoi »

Le groupe de N3 pour cette prochaine saison a été annoncé. Qu’en pensez-vous ?

C’est un groupe relativement homogène et hétéroclite avec l’interrogation Athlético. Je ne comprends pas comment l’Athlético peut repartir en N3. C’était soit la R2, soit la N2, mais en aucun cas la N3 ! C’est incompréhensible et tous les présidents de club qui m’appellent ont le même avis, ça ne rime à rien. Ce qui a été autorisé à l’Athlético, c’est la porte ouverte à n’importe quoi et j’espère qu’aucun club ne s’engagera dans ce chemin délicat.

Il y a des favoris dans ce groupe ?

Oui, il y a des favoris logiques. On a échappé au Gazélec, c’est un point positif. Les favoris seront les mêmes que la saison dernière, ceux qui ont un gros budget comme l’AS Cannes, Istres, le Gallia Lucciana, le VSJB FC même s’ils ont perdu pas mal de joueurs… mais voilà il y a des gros clubs historiques qui sont favoris. Nous, nous avions le plus petit budget de ce championnat la saison dernière, et cette saison on a divisé par deux notre masse salariale. On est donc le plus petit des petits. Dans les favoris, il y a aussi l’Athlético qui n’a pas perdu beaucoup de joueurs même s’ils n’ont plus d’entraîneur.

Et il y a des réserves de clubs pros…

Oui, les réserves sont toujours compliquées à jouer en début de saison. Il y a également les clubs corses chez qui il est toujours difficile de gagner. Le maintien sera l’objectif prioritaire, après si ça veut nous sourire pourquoi pas, mais il faudra cette dose de chance qu’on n’a pas eu la saison dernière. Je dirais que ça reste tout de même un championnat ouvert.

« Daniel Cousin ? C’est un choix assumé et stratégique »

L’ancien pro du RC Lens, Daniel Cousin, a rejoint le club pour cette nouvelle saison. Pourquoi ce choix ?

C’est un choix voulu et assumé puisqu’on s’est créé beaucoup d’occasions l’année dernière et qu’on a eu du mal à les concrétiser. Il nous fallait donc un attaquant qui puisse faire du spécifique, pas seulement en N3 mais aussi pour toutes les catégories à partir de la U18. C’est une vrai plus-value, un choix assumé et stratégique pour vraiment faire progresser l’ensemble des attaquants du club. Avec les spécifiques gardien de but de Christian Delachet (ex-pro avec plus de 500 matchs de Ligue 1), je pense que nos joueurs sont entre de très bonnes mains…

Pouvez- vous nous donner des nouvelles du Groupement Jeunes Côte Bleue Martigues Sud ?

L’alliance Martigues Sud-Côte Bleue ne peut que faire progresser les enfants de nos villages respectifs. Et on se félicite de l’ouverture d’esprit de la ville de Martigues. On va continuer à travailler au niveau des jeunes et développer nos infrastructures sur Carry-le Rouet. On a également été contacté par des mairies voisines pour développer les offres footballistiques locales.

Un dernier mot pour vos licenciés ?

On remercie les licenciés pour leur fidélité, on est déjà à 160 licences en quelques jours. Les licenciés savent que l’organigramme du club est fait pour développer la pratique sportive filles et garçons afin de réussir à allier le plaisir aux résultats. Une bonne saison à tous !