InterviewClub

Christophe Denis (GJCBMS) « Nos clubs grandissent, grandissons ensemble ! »

15/05/2020 à 19:37

Christophe Denis a été nommé nouveau président du Groupement Jeunes Côte Bleue-Martigues Sud. Pour Actufoot, il nous présente le projet, son rôle et les ambitions de cette collaboration entre deux clubs.

Christophe, vous avez été nommé président du nouveau groupement entre le FC Côte Bleue et l’AS Martigues Sud. Pouvez-vous nous expliquer quel va être votre rôle ?

Effectivement, je serai le président du groupement de jeunes Côte Bleue-Martigues Sud (GJCBMS). Mon rôle sera de continuer le travail qui a été effectué au sein des deux clubs en créant une harmonie au niveau des joueurs, éducateurs, parents et membres du bureau pour ne faire qu’un seul club, pour les catégories U6 à U17 pour les garçons et U6 à U18 pour les filles.

Est-ce que ça veut dire que vous quittez vos fonctions de directeur sportif au FCCB ?

Non, je resterai directeur sportif du FCCB à partir des U18 jusqu’aux Seniors compris. Je continuerai à donner un coup de main à Momo Sadani, coach de la N3 et Manager Général du club, qui aura le rôle aussi de superviser toutes ces catégories pour ne faire qu’un seul pôle.

Quelles seront vos missions dans ce nouveau rôle de président ? Quels objectifs à atteindre ?

D’abord, promouvoir une bonne image du sport et du groupement (GJCBMS ), ensuite superviser l’ensemble du club pour que tout se passe pour le mieux dans tous les domaines (sportif, financier, organisation) tout en motivant et en faisant confiance aux adhérents du groupement et faciliter les échanges pour que chacun adhère et donne le meilleur pour ce groupement. L’objectif sportif est d’être le plus haut possible dans toutes nos catégories ! On veut avoir au plus vite toutes nos équipes en Ligue pour le foot à 11. Pour le foot à 5, à 8 et nos féminines, le plaisir et la progression avant tout !

Comment comptez-vous trouver l’équilibre entre les deux anciens clubs aujourd’hui réunis ?

Avec une communication claire, nette et précise. Là, nous procédons beaucoup par visioconférence, dû à la pandémie. Nous avons fixé les rôles de chacun en proposant un organigramme pour la saison à venir en respectant au mieux les attentes des éducateurs des deux clubs d’origine et en mettant au commun nos effectifs.

Qui seront vos éducateurs et comment allez-vous les choisir ?

Nous avons mis la priorité sur les éducateurs déjà en place dans les deux clubs, et nous compléterons le staff en faisant appel à de nouveaux coachs sélectionnés pour leur qualité ou désireux de se former.

Quelle sera la politique sportive adoptée ? Une philosophie de jeu ?

Nos clubs grandissent, grandissons ensemble ! Le coordinateur sportif, Karim Ben-Abbas, accompagné de Valentin Habastida et Damien Berges, vont essayer de donner une ligne directive aux éducateurs en prenant en considération, les effectifs et les différents niveaux dans chaque équipe. Le respect, le plaisir, la rigueur, l’assiduité, la compétitivité et la solidarité seront les maîtres mots dans un premier temps.

Quel est l’intérêt d’avoir ce regroupement ? Comment comptez-vous vous appuyer sur la force respective des deux clubs ?

Un intérêt commun d’accueillir le plus de joueurs possibles en proposant diverses pratiques de ce sport. On veut aoir un maximum d’équipes compétitives au plus haut niveau et rapidement. En poursuivant le travail déjà accompli par les deux clubs et leurs présidents (M.Arnaud et M.Celdran) qui ont fait leurs preuves tant par leur résultats que par les niveaux obtenus dans les différentes catégories avec un nombre de licenciés conséquent.

Espérez-vous dans le futur ouvrir le groupement à d’autres clubs voisins ?

Nous savons qu’à l’heure actuelle, au vu des problèmes rencontrés par l’ensemble des clubs, les ententes, groupements ou fusions sont certainement la clé de la pérennité des ceux-ci. Donc oui cela serait envisageable.

Au niveau des entraînements, où est-ce que ça va se passer ? Le groupement permet de meilleurs créneaux ?

Nous aurons à notre disposition 4 sites (Sausset-les-Pins, Carry-le-Rouet, Aurélio, La Couronne) sur les différentes communes. De ce fait, nous aurons plus de possibilités de créneaux d’entraînements pour nos joueurs. Nous ferons au mieux pour bien repartir les enfants, bien que ces sites restent très proches géographiquement.

En ce qui concerne le recrutement de joueurs, comment allez-vous fonctionner ?

En ces moments difficiles, c’est très compliqué car nos habitudes sont bouleversées. Nous n’avons aucune nouvelle de la date de la reprise officielle de notre sport. Pour le foot à 5, à 8 et en féminines, nous accepterons tous les profils désirant rejoindre le groupement à condition qu’ils adhèrent à nos valeurs. Pour le foot à 11, cela sera le même procédé, en faisant aussi appel à des joueurs que nous avons sollicités au cours de cette saison et dont nous attendons le meilleur. A ce sujet nous avons mis en place un formulaire de contact disponible sur le site du groupement et de nos deux clubs. En espérant que les grandes instances repoussent un maximum les dates de mutations et surtout celle pour les hors périodes, ce qui semblerait logique !

Un dernier mot ?

Je remercie les deux présidents M.Celdran et M.Arnaud de leur confiance. Nous allons tout faire pour que ce groupement soit l’un des meilleurs clubs de la région tant par son nombre de joueurs que par leurs qualités.