Paris sportifs

FC Nantes – Olympique de Marseille, la prédiction détaillée de l’Algo de Paulo !

16/08/2019 à 13:31

Découvrez la prédiction détaillée de l'Algo de Paulo pour le match phare de la 2e journée de Ligue 1 Conforama entre le FC Nantes et l'Olympique de Marseille (dimanche 21h).

Type de pari : Les deux équipes marquent. Résultat : Oui. Probabilités de lʼalgorithme : Oui = 76% // Non = 24%

Cliquez ICI pour tenter votre chance !

Avant de commencer lʼanalyse de cette prédiction détaillée, rappelons quʼil sʼagit de la deuxième journée de Ligue 1 seulement. Par conséquent, les données enregistrées sont issues des saisons précédentes avec une pondération plus faible pour les plus lointaines !

Les chiffres clés

Comment ça, le niveau des Canaris ne vole pas très haut ? Ok, leur saison dernière ne fait pas rêver et les ambitions actuelles sont loin de toucher le ciel. Mais le FC Nantes à domicile, cʼest tout de même 1.84 buts marqués par match à domicile pour 1,26 concédés. Et au Stade de la Beaujoire, on sʼennuie moins que lors dʼune finale de Ligue des Champions Liverpool-Tottenham puisque les deux équipes marquent lors de 58% des rencontres en moyenne (chose qui est carrément arrivée sept fois lors des dix dernières matchs). Les spectateurs voient également 2,5 réalisations ou plus 58% du temps (3,11 buts en moyenne, pour être encore plus précis), et les locaux égalisent environ quatre fois sur dix quand lʼadversaire ouvre le score (ce qui arrive… 58% du temps également). Désormais guidé par lʼadepte du beau jeu et de la construction Christian Gourcuff, les Nantais marquent 73% de lʼensemble de leurs buts dans leur antre et y encaissent 50% de leurs buts pris. Bref, il se passe des choses dans la sixième plus grande ville de France.

Quant à la défense passoire de lʼOlympique de Marseille, qui encaisse 1,84 but par match à lʼextérieur pour 1,53 marqué, pourrait encore renforcer ce phénomène. Récemment, les deux équipes aiment dʼailleurs se donner en spectacle : elles ont toutes les deux marqué sur six des dix dernières confrontations, et sur sept des dix dernières confrontations lorsque Nantes a accueilli lʼOM. OK, Valère Germain et Dario Benedetto nʼont encore convaincu personne et Florian Thauvin se cache entre une armoire dʼun possible transfert et un tiroir dʼune reprise physique délicate. Mais quand les Phocéens voyagent, ils ne brûlent pas du pétrole pour rien : les deux équipes font très souvent pleurer les gardiens (74% du temps), et les filets vibrent plus que de raison (2,5 buts ou plus 68% du temps). Pas rassurante pour un sou, lʼarrière-garde marseillaise prend tarif en subissant lʼouverture du score une fois sur deux mais le reste de la bande parvient à égaliser dans 38% des cas. Un effectif qui présente des statistiques étonnantes, puisquʼil marque 73% et encaisse 50% de ses buts loin du Vélodrome. Conséquence : un match de Marseille à lʼextérieur donne en général 3,37 réalisations. Conforme, donc, à sa devise « Droit au but »… même si le résultat final fait souvent hurler de douleur ses fans.

Enjeu, forme et classement

Pas joli joli, ce début de saison. Marseille a débuté son nouvel exercice comme il a terminé le précédent, cʼest-à-dire de manière pathétique avec une défense à la rue et un nouveau revers à domicile contre le Stade de Reims. En prenant deux buts, à lʼimage dʼune claque sur chaque joue. Et ce, malgré lʼarrivée dʼun André Villas-Boas connu pour ses principes offensifs… et son laxisme défensif. À Nantes, le nouveau gardien Alban Lafont nʼa pas brillé pour sa première et a lui aussi été obligé dʼaller chercher le ballon au font de ses cages à deux reprises lors de la défaite des siens à Lille (2-1). Pas idéal pour prendre confiance, mais suffisant pour plonger encore davantage les deux défenses dans le fossé de doutes quʼelles créent semaine après semaine. Ce qui devrait donner du spectacle, et des buts (même si Alavaro est attendu comme le messi en charnière centrale, à lʼOM). Parfait pour notre prédiction.

Zone dʼombre

Le pari proposé repose avant tout, et plus quʼun autre, sur des statistiques et sur la mauvaise impression que renvoie le niveau des défenses des deux équipes. Étant donné que la saison actuelle ne fait commencer, les certitudes sur la fiabilité de ces chiffres ne peuvent être assurées. Il faut également compter sur un réveil des attaquants marseillais, pour lʼinstant bien pâles malgré le soleil estival.

Pour rappel, ceci nʼest pas un pronostic mais une prédiction détaillée issue de l’algorithme prédictif l’Algo de Paulo. Vous êtes convaincu ? Tentez votre chance !