ClubConférence

FCCB-MGFC : un rapprochement et d’énormes changements !

11/12/2020 à 19:45

Le FC Côte Bleue et le Marignane Gignac FC ont annoncé d'énormes changements au sein des deux clubs afin de continuer à évoluer au niveau National.

La surprise vient d’être dévoilée et elle n’est pas décevante ! Les rumeurs allaient bon train depuis plusieurs jours quant à une fusion des deux clubs et un changement de coach au sein de la N2 du MGFC, ce n’était pas loin. En effet, il faudra encore attendre un peu pour ce qui est de l’alliance totale entre les deux clubs provençaux. Lors de la conférence de presse organisée aujourd’hui, 18h, au stade Saint-Exupéry de Marignane, le président du FC Côte Bleue, Christophe Celdran, et celui du Marignane Gignac FC, Marc Vicendone ont annoncé qu’il n’y aurait pour l’instant ni de fusion, ni d’entente, ni de groupement, mais un rapprochement sportif ainsi qu’un travail collectif et commun.

« On partage avec Christophe (Celdran), on a des discussions depuis longtemps, et on s’est rapprochés depuis plusieurs mois car le Covid a changé beaucoup de choses dans le monde du foot amateur et dans la vie des entreprises, ce qui produit des conséquences très dures sur le domaine du sport, a exprimé le président du Marignane Gignac FC, Marc Vicendone. Avec Christophe (Celdran), on a partagé cette idée que si on n’arrivait pas à s’unir, les clubs du FC Côte Bleue et du Marignane Gignac FC auraient été obligés à un moment ou à un autre d’abandonner leurs ambitions, en tout cas au niveau national car c’est là que les dépenses sont importantes. On a étudié toutes les possibilités qui s’offraient à nous. On a entendu parler d’entente, de fusion, de groupement, oui ce sont des choses qui ont été discutées, mais aujourd’hui ce n’était pas réalisable« .

« La mairie de Martigues a dit hors de question que Martigues Sud travaille avec Côte Bleue« 

C’est finalement un rapprochement sportif qui s’opère avec des changements dans la direction des deux clubs. « On avait aussi un business plan qui se ressemblait un petit peu car Marignane a beaucoup de sponsors et Côte Bleue, avec 25.000 euros de subventions municipales, devait faire de même. Moi je pensais, et le temps prouve que j’avais tort, qu’un club pouvait avancer, être performant et compétitif uniquement qu’avec des sponsors et sans rien demander aux contribuables. On le voit, ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux qui ont les plus grosses subventions municipales. On ne pouvait pas à Côte Bleue, continuer à taper sur nos sponsors classiques, restaurants, campings, hôtels, casinos et sociétés que j’ai eu la chance de diriger. A un moment donné, il fallait se rendre à une évidence, Côte Bleue n’allait pas tarder à toucher le plafond de verre » a justifié Christophe Celdran. Après avoir discuté avec les clubs voisins d’Ensuès La Redonne, Martigues Sud, les mairies de Châteauneuf-les-Martigues et de Vitrolles, dans l’optique de faire un rapprochement, le président de Côte Bleue s’est aperçu qu’il était compliqué de s’allier pour le moment : « On a beaucoup travaillé avec Martigues Sud, on est arrivé à faire un groupement jeunes pour mutualiser nos forces. Ça a été validé par la fédé, la Ligue, le District, mais la mairie de Martigues a dit hors de question que Martigues Sud travaille avec Côte Bleue. Ils nous ont dit clairement « si vous faites un groupement, je vous enlève les terrains et les subventions », donc j’ai pris la responsabilité de dire à Martigues Sud de rester dans leur coin » a regretté Christophe Celdran.

Sans pour autant quitter son poste de président de Côte Bleue, Christophe Celdran, arrive donc au MGFC pour s’occuper plus particulièrement des Seniors, il deviendra co-président délégué dès que l’Assemblée Générale du MGFC aura lieu (c’est-à-dire en début de semaine prochaine), aux côtés de Michel Leonardi et Marc Vicendone. Christian Delachet (qui a le diplôme) devient entraîneur principal de la N2 à la place de Patrice Eyraud. Il sera accompagné de Mohamed Sadani qui suit le président Celdran. Six joueurs du FCCB prennent le même chemin que leur ancien coach à Côte Bleue : Cyril Boukhit, Djanko, Belkacem Dali-Amar, Nasro Benabdou, Lamine Djaballah et Mohamed Fernandez. Djamel Dahmani, ancien de l’ES Pennoise, du FC Rousset SVO ou encore de l’Aubagne FC, sera dans le Staff. Yves Macca continue, lui, sa mission de directeur sportif. « Je tiens à remercier Patrice Eyraud avec qui j’ai passé 7 saisons. On ne passe pas 7 saisons ensemble sans tisser des liens, et on s’est quitté un peu tous les deux il y a 24h avec les larmes qui coulent. L’amitié restera. On a fait un très beau parcours avec Patrice, c’est l’entraîneur qui nous a amené en N1, il nous a fait disputer un 16e de finale de coupe de France, il a marqué le MGFC et restera un homme important dans l’histoire de notre club. De la déception il y en a, mais il a compris le projet du club d’unir nos moyens respectifs » a tenu à préciser Marc Vicendone. Le FC Côte Bleue, lui, choisira prochainement le nouveau coach de sa N3.

« Qu’on ait tous les bons joueurs de la région chez nous« 

Les deux entités restent. Il y aura bien un MGFC et un FCCB avec deux ambitions différentes. Pour le premier, il voudra retrouver des couleurs dans son projet Seniors, viser le maintien en N2 cette saison et tenter de retrouver le N1 dans les prochaines années tout en continuant à dynamiser le secteur des Jeunes. « On veut devenir l’un des meilleurs clubs formateurs dans le secteur et en France. Il nous manque un seul niveau pour être au plus haut partout, c’est en U19 National » s’est réjouit Marc Vicendone. Pour information, malgré les rumeurs lancées sur les réseaux sociaux, le partenariat « OM Next Generation » continue bien avec Marignane-Gignac. Pour le FC Côte Bleue, il s’agira, dans la lignée de sa politique déjà établie depuis des années, d’établir un projet de formation des jeunes avec moins d’ambitions en Seniors. « On voudra avoir toutes les équipes en Ligue et une équipe en Nationaux, a annoncé le président Celdran. Qu’on ait tous les bons joueurs de la région chez nous, sinon ils vont à l’OM mais s’ils n’ont pas réussi à percer là-bas, on les relance comme on l’a fait avec Kebbal ». D’ailleurs, il y aura une nouvelle règle, l’effectif de la N3 sera limité aux joueurs de moins de 23 ans.

Le rapprochement est fait entre les deux clubs peut-être dans l’objectif d’établir une fusion dans plusieurs années. Pour rappel, le FC Côte Bleue est déjà le résultat d’une fusion entre Carry Sports Côte Bleue et le Sport Olympique Saussetois, tout comme le Marignane Gignac FC qui résulte de l’alliance de deux clubs, l’US Marignane et l’AS Gignac. Un projet de fusion dans les années futures pourrait faire de ce club le plus puissant de la région, en tout cas en nombre de licenciés. La qualité de la formation des deux entités pourraient aussi en faire une sacrée machine à produire des joueurs de talent. Ça promet…

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟