ITWAFC

Jean-Claude Fisher nommé Vice-Président d’Aubagne !

07/12/2017 à 10:11

Jean-Claude Fisher est nommé Vice-Président du club de l'Aubagne Fc ! En exclusivité pour Actufoot, il s'exprime sur ce qui s'est passé depuis son départ de l'Es Pennoise, revient sur son "passage" au Fc Martigues et nous explique les raisons qui l'ont poussé à rejoindre le projet de l'AFC.

Jean Claude, depuis votre aventure à l’Es Pennoise, que s’est-il passé ?

J’ai tout d’abord fait en sorte de ne laisser personne sur le carreau, que ce soit financièrement ou sportivement. Les fausses rumeurs vont vite dans le milieu du football amateur, et je tenais à ce que tout soit clean à l’arrivée de la nouvelle association (ESPL) qui allait s’occuper des jeunes du village. J’ai eu des demandes pour rejoindre des clubs, et je tiens à remercier messieurs Papain (St Zacharie), Alexanian (La Ciotat), Bosq (Château Gombert) et Celdran (Côte Bleue) pour leur confiance. Mais sans faire injure à certains championnats, le haut niveau me manquait, depuis mon aventure en National à la tête du SOCC.

On sait que vous aviez un rôle au sein de la nouvelle organisation du Fc Martigues. Pouvez-vous nous en parler et nous expliquer la raison de votre départ ?

(rires) Moi aussi, je pensais que j’aurais un rôle au sein du FCM ! C’est en tous les cas ce que le Président Giabiconi et son inséparable Elie Fernandez m’avaient promis… Ils m’avaient contacté grâce à Osama Haroun, qui est un ami. Je devais être le Conseiller du Président, et m’occuper du secteur sportif, en plus d’être le médecin du club. Mais il n’y avait en fait aucune volonté pour m’inscrire dans l’organigramme du club, et Baptiste m’a finalement avoué que la Mairie de la Ville ne souhaitait pas ma présence au sein du FCM. Comme dans le même temps, Osama a été licencié de son poste de Directeur Sportif, ma présence à Turcan n’avait plus aucun sens, et je suis donc parti.

Vous êtes aujourd’hui nommé Vice Président à l’Aubagne Fc. Comment cela s’est-il fait ?

Cela fait plusieurs mois que le staff d’Aubagne me demandait de les rejoindre ; mais pour moi qui suis pennois d’adoption, aller là bas était un peu contre nature. L’AFC a toujours été notre rival et notre dernière rencontre en championnat a été interrompue par l’arbitre à la 25ème minute (rires). Mais bon, la raison (c’est proche de chez moi), le niveau de l’équipe première, la volonté des dirigeants de monter en National 2, le sérieux de l’organisation du club, et puis je n’ai jamais rencontré un Président qui ait la gentillesse et la simplicité de Lionel Jeanningros. C’est un plaisir de travailler avec lui, car c’est un vrai passionné.

Mais la raison la plus importante est qu’il y a à l’AFC, un garçon exceptionnel qui s’appelle Djamel Dahmani, dont je pense qu’il sera un très grand entraineur, et avec lequel j’entretiens des relations amicales et humaines très riches (on se textote régulièrement jusqu’à 1 heure du matin. Heureusement que nos épouses nous connaissent bien (rires))

Quel va être votre rôle, votre mission, votre projet ?

J’ai été nommé Vice Président. Cela convient tout à fait à mon souhait. Je vais apporter mon expérience, et en particulier celle que j’ai acquise avec Léon et Didier, quand nous sommes montés tous les trois en National, avec le SOCC. Mon secteur est celui du domaine sportif, du terrain. J’ai d’excellentes relations avec les joueurs, et faire des projets d’équipe, de recrutement avec Marcel Dib est un vrai plaisir. Ma venue permet également de recruter et ainsi, de renforcer l’équipe, ce qui est important lorsqu’on est, comme nous, ambitieux pour l’avenir.

Quelle est votre vision du football amateur ?

C’est un monde vraiment très enrichissant sur le plan humain, même si c’est parfois un peu compliqué. Le monde professionnel n’existerait pas sans le monde amateur, mais ça, la FFF a tendance à l’oublier, en nous rendant la vie de plus en plus difficile sur le plan des règlements, et des sommes engagées. Si rien n’est fait pour assouplir tout cela, beaucoup de clubs vont disparaître, hélas…

Aurez-vous un rôle à jouer avec les Jeunes du club ? Lequel ?

Non, aucun rôle. Il y a des gens bien plus compétents que moi dans ce domaine au sein du club.

Un dernier mot ?

Pour terminer, je voulais vous féliciter d’entretenir quotidiennement avec Actufoot13 la passion qui nous anime, nous tous qui œuvrons pour la reconnaissance du football en Provence.