ITWJoueur

Jonathan Parpeix « Je travaille dur pour retrouver le monde pro »

21/07/2017 à 16:38

Jonathan Parpeix, ex-défenseur du Fc Martigues, évolue aujourd'hui aux Etats-Unis, en PDL, avec le Fc Miami City. Le joueur nous raconte son changement de vie et nous dévoile ses ambitions. Interview.

Jonathan, pouvez-vous nous résumer votre parcours professionnel ?

Lors de l’exercice 2011/2012, je signe pro 2 ans en National avec le Nîmes Olympique. On gagne le championnat avec 33 matchs joués et le club me prolonge jusqu’en juin 2015.

Avant votre transfert aux USA, avez-vous été courtisé par des clubs français ?

J’étais sous contrat avec Martigues et une clause m’a permis de partir pour cette aventure. Je n’ai donc pas vraiment été courtisé par d’autres clubs car  je suis parti début avril.

Vous avez signé au Miami FC City, comment se sont passés les premiers contacts ?

Très bons ! Je m’étais entretenu avec le coach et le manager général du club. Ils me faisaient confiance pour apporter mon professionnalisme et mon expérience pour atteindre les objectifs.

Le Miami FC City a été fondé par Wagneau Éloi, Éric Rabésandratana et Ravy Truchot, comment sont-ils au quotidien ? Avoir des français à la direction de cette franchise était un plus dans votre décision de venir aux USA ?

Évidemment, c’est plus simple ! Quand j’étais en Grèce en 2015-2016, ce n’était pas facile pour une 1ère expérience à l’étranger. Mais ce sont des personnes professionnelles qui se donnent les moyens de réussir et de gros compétiteurs. Ma décision était de venir ici, de me faire connaître et de réussir à retrouver une structure pro.

A l’avenir, faire partie d’une franchise MLS est un objectif pour vous ?

Évidemment, en MLS ou ailleurs ! Mais je travaille dur pour retrouver le monde pro.

Quelle est la différence entre le jeu à Miami et le jeu en France et dans les Bouches-du-Rhône ? A quel niveau d’un championnat français cela correspondrait ? Vous a-t-il fallu un temps d’adaptation ?

La grosse différence est dans l’impact. Il est plus rugueux ici. Le climat est plus difficile aussi (chaud et humide). Par contre, c’est moins tactique qu’en France et le rythme est moins élevé. Pour certaines équipes comme la notre, c’est un niveau qui correspondrait à une CFA en France. Il ne m’a pas fallu de temps d’adaptation. J’étais prêt de suite ! Avec beaucoup de français, c’est plus facile.

Avez-vous suivi les récents changements au sein de votre ancien club du Fc Martigues ? Qu’en pensez-vous ?

Oui j’ai suivi ça avec David Ledy et Romain Thibaut. Je suis content que le club ait un vrai projet et arrête de regarder derrière. Il veut avancer ! Je leur souhaite de réussir. Je suivrai cela de mon côté et pourquoi un jour y revenir pour y jouer…

A noter que le joueur cherche un nouveau défi !

Contact

06.61.29.50.89