ITWFéminines

Kysha Sylla (OL Féminines) « Je ne pouvais pas être à l’INSEP et jouer en même temps à l’OM »

18/09/2019 à 19:00

Formée au CA Croix Sainte et au FC Martigues, Kysha Sylla (15 ans) est aujourd’hui une joueuse de l'Olympique Lyonnais. Surclassée avec les U19 National de la formation lyonnaise cette milieu de terrain est prédit à un bel avenir. Originaire de la Venise Provençale, elle a dû faire un choix fort : celui de quitter l'OM, le plus grand club de la région, pour intégrer le Pôle France. Pour Actufoot, elle revient sur sa jeune carrière, son choix d'intégrer l'INSEP et ses futurs objectifs avec l'OL.

Kysha, pouvez-vous nous présenter votre parcours et nous dire quel type de joueuse vous êtes ?

J’ai commencé le foot à 10 ans au C.A Croix Sainte où j’ai joué deux ans avec les garçons. À cette époque, mes éducateurs étaient Yanis Djouder et Driss Bouzahar. Ensuite, je suis partie au FC Martigues avec Hosni Yacoubi, pendant deux ans, également avec les garçons en U13 critérium. Pendant ce temps, j’ai effectué les détections avec la Ligue Méditerranée et les inter-ligues. L’année d’après, à 14 ans, j’ai rejoint l’Olympique de Marseille. J’étais surclassée en U19 national mais seulement pendant les entraînements car je n’avais pas le droit d’évoluer dans cette catégorie pour les matches le week-end (Règlement FFF). Par la suite, j’ai rejoint le Pôle France à Paris. Et aujourd’hui, j’évolue au milieu de terrain au poste de numéro 6 devant la défense à l’Olympique Lyonnais.

Gardez-vous contact avec les éducateurs que vous avez connus dans les clubs amateurs dans lesquels vous avez évolué ?

Oui, bien entendu ! Je suis toujours en contact avec Yanis et Hosni. Et de temps en temps avec mon ancien entraîneur à l’OM. Ils prennent souvent des nouvelles. Récemment, j’ai vu Sébastien Seguin qui est le coach des U19 féminines à Marseille lors d’un tournoi. On a un peu échangé. La plupart de mes anciens éducateurs m’appellent pour savoir comment ça se passe pour moi. Je garde toujours en tête les conseils qu’ils m’ont donnés et je les applique quand je peux.

Kysha Sylla avec le maillot de Croix Sainte

« Lyon est le meilleur choix »

Concrètement, qu’est-ce que cela vous a apporté de jouer avec les garçons ?

C’était beaucoup plus physique ! Et le niveau était plus élevé. Il y avait aussi énormément de concurrence. Les garçons n’aimaient pas trop se faire « enfoncer » par une fille donc forcément ils se donnaient à fond (rire). Cela m’a endurcie et ça m’a permis de travailler plus. Par conséquent, dès que j’ai commencé à jouer avec les filles c’était plus facile pour moi.

Pourquoi avez-vous décidé de quitter l’Olympique de Marseille ?

Tout simplement car dans la politique du club, je ne pouvais pas être à l’INSEP et jouer en même temps à l’OM. Je devais faire un choix. Je voulais absolument aller là-bas car les infrastructures sont géniales et je pense qu’il s’agit d’une étape nécessaire pour ma formation.

Votre choix s’est donc tourné ensuite vers l’Olympique Lyonnais…

Oui ! J’avais plusieurs clubs comme Montpellier qui me voulait aussi. Mais Lyon est le meilleur choix pour moi car c’est le meilleur club de France dans le football féminin. Je pense que je peux arriver à mes objectifs en continuant ma formation là-bas.

Qu’est qu’il y a de différents au centre de formation de l’OL ?

Pour commencer, je peux enfin jouer en U19 ! Le niveau est très élevé. Il y a de très bonnes joueuses. De plus, toutes les infrastructures sont neuves. Le centre de formation et le centre d’entraînement viennent d’être construits. C’est vraiment génial pour apprendre et jouer au football. Naturellement, c’est plus développé à Lyon qu’à Marseille.

« Je veux devenir une joueuse pro ! »

Kysha Sylla sous les couleurs du FC Martigues

L’OL est vraiment la meilleure équipe féminine de France voire d’Europe. Il y a de grandes joueuses comme Amandine Henry, Eugénie Le Sommer ou encore Wendie Renard. Est-ce que vous avez pu les rencontrer ?

Oui ! J’ai eu la chance de les apercevoir lors de leurs matches et quand elles sont en soin chez le médecin du club. C’est vraiment une chance ! Quand je les vois, je suis émerveillée et ça me donne envie de faire partie de l’équipe et de jouer avec elles.

Quels sont vos objectifs ?

Je veux devenir une joueuse pro ! Mais je ne veux pas brûler les étapes. Je veux d’abord jouer et apprendre. Et même si je signe un contrat pro, ça ne s’arrêtera pas là car il faut continuer à travailler. Mon rêve serait de jouer en Equipe de France.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         J.C