11 de choc13

L’équipe-type de… Moustanir Abdallah

14/12/2018 à 15:33

Moustanir Abdallah, le milieu de terrain de la réserve du FC Côte Bleue, nous livre son 11 de choc. Une équipe avec pas mal d'expérience !

4-3-3

Gardien

Hakim Abdelali, Gardien : Il ne faut jamais se fier aux apparences. Il est très imposant mais c’est le plus agile à son poste.

Défenseurs

Madjid Abdallah, Défenseur droit : Il a une main à la place du pied, une précision monstrueuse.

Anthony Fertener, Défenseur central droit : La force tranquille. Il sait gérer sa défense sans parler.

Oscar Tavares, Défenseur central gauche : C’est l’un des meilleurs guerriers de notre génération. Et oui, on n’est plus tout jeune (rires).

Adel Guemari, Défenseur gauche : Dommage que ça n’ai pas marché longtemps pour lui dans le football de haut niveau. Mais c’est une valeur sûre.

Milieux de terrain

Moustanir Abdallah, Milieu défensif : Je suis obligé de me rajouter. Il faut au moins me faire cet honneur de jouer dans cette équipe.

Manu Juan, Milieu relayeur droit : C’est le joueur le plus intelligent et rapide que je connaisse. C’est en plus un fin technicien avec une bonne vision de jeu.

Kouider Touhami, Milieu relayeur gauche : C’est l’homme le plus « déter » de ma génération. Il réfléchit trop, il croit trop que le foot est un jeu d’échec.

Attaquants

Tadj Karihila, Attaquant gauche : Une brute. Il ne sait ni tomber, ni perdre. Il dégage une puissance hors norme. C’est l’un des joueurs qui m’a impressionné.

Laurent Ventimiglia Pico, Attaquant droit : Le plus grand gâchis. Laurent est le joueur qui m’a fait rêver mais qui n’a pas réussi. C’était le plus doué de notre génération mais aussi le plus fou. Malheureusement, il n’a pas eu la carrière qu’il méritait. Il n’a pas de cerveau mais je l’aime quand même (rires).

Kamel Ghilas, Attaquant de pointe : Il m’a fait comprendre que le travail porte toujours ses fruits. C’est celui qui mettait le plus de volonté au quotidien. Ce n’est pas pour rien qu’il a été pro.

Remplaçants

Lionel lombard : J’hésitais entre lui et Pico parce qu’ils se valent mais j’ai mis le plus fou sur le terrain.

Bilali Hafidhou : Il n’est pas encore conscient du potentiel qu’il a. Le jour où il s’en rendra compte, il fera mal.

Maxence Saiz : Il est jeune, c’est juste pour ça qu’il est sur le banc. Mais c’est un phénomène, vous allez entendre parler de lui.

Entraîneur

Jean-Paul Fertener : Ce type est une légende.